Lutte contre le terrorisme : L’Union européenne réaffirme son soutien au Burkina

Une délégation de l’Union européenne, conduite par Stefano Manservisi, directeur général du développement et de la coopération internationale de la Commission européenne, a eu une séance de travail, ce lundi 25 février 2019 à Ouagadougou, avec le Premier ministre Christophe Dabiré et quelques ministres du gouvernement. Au cours de cette session de travail, il a été question de partager, d’analyser et de définir des lignes d’action pour aider le Burkina à faire face aux attaques terroristes et à mener à bien sa mission à la tête du G5 Sahel.

A sa sortie d’audience, Stefano Manservisi, directeur général du développement et de la coopération internationale de la Commission européenne, a confié avoir évoqué les questions sécuritaires avec le Premier ministre et quelques autres membres du gouvernement dont les ministres en charge de la Défense, de la Sécurité et de l’Administration territoriale.

Le chef de la délégation de l’UE

Cette rencontre entre les deux parties a permis d’établir une carte de vulnérabilité pour mieux cibler les zones d’interventions sécuritaires et de développement. Concernant la question sécuritaire, l’Union européenne a examiné la possibilité d’augmenter son appui financier au Burkina, a annoncé Stefano Manservisi.

Porte parole de la délégation burkinabè

La partie burkinabè s’est réjouie de l’augmentation de l’appui budgétaire. Pour Pauline Zouré, ministre déléguée chargée de l’Aménagement du territoire, « nous avons pu voir ensemble ce que nous pouvons faire pour accroître l’impact des interventions du gouvernement ou les interventions des partenaires sur les territoires fragiles ».

Photo de famille

Elle a souligné qu’avec les annonces de financements, le Burkina pourra étendre le Programme d’urgence pour le Sahel (PUS) à trois autres régions que sont le Nord, l’Est et la Boucle du Mouhoun. 
Cette rencontre a aussi été l’occasion d’aborder la réponse sécuritaire que compte apporter le Burkina dans le cadre du G5 Sahel.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment