Lutte contre le covid-19 : L’utilisation de la chloroquine n’est pas encore homologuée au Burkina

Dans la lutte contre le covid-19, le président américain Donald Trump a suggéré la prise de la chloroquine dans son pays. Ce produit est sensé diminué la charge virale chez les patients porteurs du virus. Cette mesure est également suggérée en France. Au Burkina Faso, certaines personnes ont aussi commencé à se procurer le médicament afin de se prémunir de la maladie. Sauf que dans notre pays comme le rappelle l’ordre des médecins dans le communiqué qui suit, cette solution n’est ni homologuée par l’OMS encore moins le ministère de la santé.

A l’intention de tous les médecins du Burkina Faso

Chères consœurs, chers confrères

Je viens de remarquer que certaines personnes ont commencé à acheter de la chloroquine dans les pharmacies à visée préventive pour lutter contre le Covid 19.

Ce protocole est actuellement en application en France et aux USA en prélude de diminuer la charge virale du Covid chez des patients déjà confirmés et symptomatiques. Toutefois, l’étude n’est pas validée au point de justifier son utilisation à grande échelle.

Pour le moment, le ministère de la santé n’a pas encore communiqué sur cette utilisation comme étant un programme national et validé au Burkina Faso. Pour ce faire, j’interpelle chaque médecin à s’abstenir de toute prescription de la chloroquine dans l’objectif de traiter des cas suspects de Covid 19 à fortiori pour la prévention.

Le CNOMB recommande la prudence en attendant que l’OMS et le ministère de la santé publient des recommandations y relatives.

Je saisis l’occasion pour féliciter et encourager les équipes médicales engagées dans la gestion de l’épidémie. Bon courage à tous.

Ouagadougou le 20 mars 2020

Pr Charlemagne OUEDRAOGO
Président du Conseil National de l’Ordre des Médecins du Burkina

Related posts

Leave a Comment