Lutte contre le coronavirus : Le Conseil national de la jeunesse lance le projet « bataillon 20-20 contre le Covid-19 »

Le Conseil national de la jeunesse a procédé, ce samedi 4 avril 2020 à Ouagadougou, au lancement du projet « bataillon 20-20 contre le Covid-19 ». C’est le ministre de la Jeunesse et de l’Entrepreneuriat des jeunes qui a présidé la cérémonie.

Du renfort pour les autorités sanitaires engagées dans la lutte acharnée contre le coronavirus. Le Conseil national de la jeunesse a décidé d’apporter sa touche dans le combat avec le projet « bataillon 20-20 contre le Covid-19 ». Le lancement officiel des activités a eu lieu à Ouagadougou, ce samedi 4 avril 2020. Le président du Conseil national de la jeunesse, Moumouni Dialla, a expliqué que le projet a pour objectif de contribuer à lutter contre le Covid-19. Ainsi, des actions seront menées sur le terrain. La première phase a consisté à former 50 jeunes volontaires à la fabrication du gel hydroalcoolique et des masques.

La seconde phase, qui se déroulera du 10 avril au 30 mai 2020, sera consacrée à la distribution de matériel de protection (gel, savon et gants). Il y aura également l’assistance à tous ceux qui sont en détresse. 1 500 jeunes seront mobilisés pour sensibiliser, distribuer et faciliter l’accès aux centres d’urgence à toute personne suspecte du Covid-19 dans tout le pays. Vu la gravité de la maladie, Moumouni Dialla a invité les jeunes des villes et campagnes à se mettre en ordre de bataille pour sauver la mère-patrie qu’est le Burkina Faso.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien de nombreux partenaires dont le PNUD, qui a apporté un appui financier de 13 833 500 F CFA. Son représentant résidant au Burkina, Mathieu Ciowela, en vidéoconférence, a tenu à féliciter les jeunes pour cette initiative. Il a rassuré que son organisme sera toujours aux côtés du Burkina Faso pour relever les défis.

Pour le lancement du projet, c’est le ministre de la Jeunesse et de l’Entrepreneuriat des jeunes, Salfo Tiemtoré, qui a présidé la cérémonie. Il a salué l’initiative de la jeunesse. Il a aussi invité les uns et les autres à adopter les gestes-barrières. Il a encouragé les jeunes à poursuivre la sensibilisation afin que l’on puisse venir à bout de la maladie.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment