L’UPC condamne fermement l’enlèvement de l’honorable Soumaïla CISSE et de ses compagnons

Ceci est un communiqué de l’UPC sur l’enlèvement de Soumaïla CISSE, Président de l’URD et Chef de file de l’Opposition politique malienne. 

C’est avec consternation que l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a appris que le mercredi 25 mars 2020, l’honorable Soumaïla CISSE, Président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) et Chef de file de l’Opposition politique malienne, a été enlevé sur l’axe Saraféré-Koumaïra (République du Mali) par des individus armés, alors qu’il était en campagne pour les élections législatives.

Le Président CISSE a été enlevé avec onze autres membres de son équipe. Selon une déclaration de l’URD, une partie de l’équipe a été relâchée. Malheureusement, on déplore la mort du garde de corps de Soumaïla CISSE, et l’on compte des blessés parmi les personnes libérées.

L’UPC condamne fermement l’enlèvement de l’honorable Soumaïla CISSE et de ses compagnons, et l’agression qui a causé un mort et des blessés. Notre parti présente ses condoléances à la famille éplorée, et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

En ces périodes difficiles, l’UPC témoigne de sa pleine solidarité et de sa compassion au parti frère et ami qu’est l’URD. Elle affirme son soutien aux familles de l’honorable Soumaïla CISSE et de ses camarades politiques victimes de l’enlèvement.

Nous encourageons le Gouvernement malien, dont le rôle est de sécuriser les élections et de protéger le Chef de file de l’opposition, de tout mettre en œuvre pour libérer sains et saufs Monsieur CISSE et ses compagnons.

L’UPC remercie l’ensemble des structures et des bonnes volontés qui sont engagées dans la recherche de Soumaïla CISSE. Elle invite ses militants à prier pour le Président de l’URD et ses compagnons en situation difficile.

                     Ouagadougou, le 27 mars 2020

Pour le Bureau politique national de l’UPC
Le Président
Zéphirin DIABRE

Related posts

Leave a Comment