Littérature : « Mon ambition pour le Burkina Faso », la première œuvre d’Eddie Komboïgo

L’homme d’affaires et homme politique, Eddie Komboïgo, président de l’ex-parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a, ce jeudi 1er octobre 2020 à Ouagadougou, rendu publique une œuvre intitulée « Mon ambition pour le Burkina Faso ». Elle se veut un témoignage de son engagement politique et une lucarne sur sa vision pour son pays, le Burkina.

Selon l’auteur, « Mon ambition pour le Burkina Faso » constitue un projet de société basé entre autres sur la liberté et la justice. Un livre qu’il dédie particulièrement à la jeunesse burkinabè dans toutes ses composantes. « Un pays qui ne s’appuie pas sur sa jeunesse est voué à l’échec », enseigne-t-il.

Eddie Komboïgo dit aimer son pays, son peuple qui tient, malgré le choc de la nature, la tête haute. Dans cette œuvre de 234 pages, l’auteur entend faire du Burkina, si le peuple venait à lui accorder sa confiance le 22 novembre prochain, un havre de paix, un pays réconcilié avec lui-même.

Loin d’être une simple inquisition, « Mon ambition pour le Burkina Faso » est également un regard porté sur la vie politique nationale de ces dernières années, notamment l’insurrection populaire.

La présentation du livre a été faite par l’ancien ministre des enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique, Pr Joseph Paré.

Sur la situation nationale, l’auteur dit constater que malgré la mise en place des institutions suite à l’élection de novembre 2015, le pays est en proie à l’insécurité marquée par des attaques terroristes, entraînant un déplacement massif de populations. Il pointe également la mal gouvernance et une crise de confiance entre les gouvernants et les gouvernés.

« Je vais gouverner le Burkina Faso avec rigueur et fermeté, mais aussi avec esprit d’ouverture », promet en substance le candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020. Eddie Komboïgo entend donc être un moyen pour que le Burkina Faso réalise son ambition.

L’auteur de « Mon ambition pour le Burkina Faso » salue et magnifie aussi les femmes qui, selon lui, se battent jour et nuit pour soutenir les foyers et le pays ; contribuant ainsi à la production des richesses.

De gauche à droite : l’épouse d’Eddie Komboïgo, sa maman et sa belle-mère

Selon le préfacier, l’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao, Eddie Komboïgo, qui se réclame héritier de Blaise Compaoré, assume dans l’œuvre, les insuccès et les succès de sa gouvernance, tout en se traçant sa propre voie.

Dupliqué en 5 000 exemplaires, le livre est gracieusement mis à la disposition du public, à travers notamment l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) et le Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF).

Toutefois, précise M. Komboïgo, si ce stock venait à être épuisé, 5 000 autres exemplaires seront produits pour être mis dans les librairies au « modique coût » de l’impression.

La cérémonie de dédicace a mobilisé de nombreux invités, dont des membres de sa famille biologique et politique, des responsables et représentants de partis politiques.

La bio. express

Né le 11 septembre 1964 à Ouagadougou, Eddie Komboïgo s’est, dès 1983, engagé dans les Comités de défense de la Révolution (CDR) et ensuite les Comités révolutionnaires (CR). A Paris où il a poursuivi ses études, il fut délégué général des CR des étudiants burkinabè en France de 1988 à 1990. Il adhère au CDP en 1996 et est, pour la première fois, élu député à la faveur des législatives de 2012. Il accède par consensus à la tête du CDP en 2015. Désigné en juillet 2015 pour défendre les couleurs de son parti à la présidentielle, Eddie Komboïgo va voir sa candidature recalée par l’application de la loi dite d’exclusion. En janvier 2016, il est interpellé et inculpé pour complicité dans le putsch de septembre 2015.

Il va bénéficier d’une liberté provisoire, après quatre mois de détention et, finalement en décembre 2017, il est totalement blanchi. Porté à nouveau à la tête du parti en mai 2018, Eddie Komboïgo est, en mai 2020, désigné candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020 pour laquelle, il a déposé les dossiers à la veille de la parution de son oeuvre, premier du genre.

O.L
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment