L’hôpital de Limoges condamné pour un testicule perdu

Le CHU de Limoges a été condamné par le tribunal administratif pour une prise en charge médicale ratée sur un patient en 2012.

En décembre 2012, le patient s’est rendu au CHU de Limoges pour une douleur aigüe au testicule droit, mais n’a finalement été opéré que trois jours plus tard.

Défaillance dans la prise en charge

Lors de son passage à l’hôpital, il est conseillé au patient de réaliser une échographie et de consulter un urologue, explique Le Populaire du Centre. Mais c’est finalement trois jours plus tard que son médecin généraliste le dirige vers une clinique qui réalise une échographie et détecte une torsion. Le patient est opéré le jour-même mais perd son testicule. Une prise en charge ratée qui pousse ce dernier a attaquer le CHU en justice en réclamant 55 000€ de préjudices.

Finalement, le tribunal administratif vient de rendre sa décision : l’hôpital est condamné à verser 6 700€ en réparation et 1 100€ à la CPAM. Le tribunal a notamment estimé que les chances de sauver le testicule était de seulement 20%, même en cas de prise en charge réussie.

Source: alouette.fr

Related posts

Leave a Comment