L’Arabie Saoudite et le Burkina Faso comptent renforcer leurs relations (ambassadeur)

Ouagadougou, L’Arabie Saoudite et le Burkina Faso travaillent à renforcer leurs relations dans beaucoup de domaines, foi de son ambassadeur au Burkina Faso, Fahad A. Aldosari, reçu mardi en audience par le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré.
Selon l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Burkina Faso, il a eu des discussions avec le Premier ministre sur des sujets visant au renforcement de la relation entre son pays et le Burkina Faso.
« On a discuté de beaucoup de sujets parce que la relation entre l’Arabie saoudite et le Burkina est grande », a affirmé M. Fahad A. Aldosari, à sa sortie d’audience.
Il a aussi souligné que l’Arabie Saoudite et le Burkina Faso vont travailler davantage ensemble afin d’améliorer leurs relations.
Les discussions ont aussi porté sur des sujets tels que l’économie, l’agriculture, la sécurité et la coopération entre « les deux grands pays », a-t-il indiqué.
Cependant, il a précisé qu’aucun accord n’a été signé concernant les projets discutés mais se dit confiant pour le lancement de beaucoup de projets très bientôt entre les deux pays.
En rappel, l’Arabie Saoudite et le Burkina Faso entretiennent des relations diplomatiques depuis 1970 qui couvrent plusieurs domaines.
L’Arabie Saoudite intervient aussi au Burkina Faso par le biais d’institutions financières telles que le Fonds saoudien pour le développement et la Banque islamique de développement.
Agence d’information du Burkina

SS/wis

Related posts

Leave a Comment