L’actualité de la semaine en bref…

Vous avez été très occupés durant la semaine, et vous n’avez pu suivre l’actualité de bout en bout, infowakat.net vous propose un résumé des titres qui ont fait la une des médias locaux. Et de prime abord, tout a tourné autour du covid19. 

En début de semaine, les syndicats ont décidé de suspendre leur marche meeting sur tout le territoire. La marche était prévue pour le 17 mars dernier, pour manifester contre l’application de l’IUTS aux primes et indemnités des fonctionnaires. Toutefois, ils avaient maintenu le mot d’ordre de grève général dans le cadre de la lutte. Quelques jours plus tard, un agent du ministère de l’économie et des finances se faisait agressé par un de ses collègues pour non respect du mot d’ordre de grève. Des actions disciplinaires sont en cours contre l’agent agresseur. L’épisode IUTS a ainsi fait place au covid19.

Le principal sujet qui était à l’ordre du jour était le covid19.  De deux cas, le Burkina en compte 75 à la date du 22 mars. Parmi les patients il y a quatre membres du gouvernement. Nous avons enregistré malheureusement 04 décès, mais 05 personnes dont le couple Karambiri ont été guéries. 604 autres personnes sont placées en confinement.

En application de la décision du gouvernement d’interdire les rassemblements de plus de 50 personnes, les leaders religieux, ont décidé de suspendre les prières collectives, le temps que la maladie soit maîtrisée. Dans la même veine, les administrations privées et publiques ont prises des mesures de restriction et de prévention, allant jusqu’à modifier la célébration des mariages civils dans les mairies.

Le point culminant a été l’instauration du couvre feux depuis le 21 mars dernier, pour deux semaine, par le président du Faso. Roch Kaboré a aussi fermé les aéroports de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, aux vols commerciaux, pour une durée de deux semaines, renouvelable, à compter du 21 mars 2020 à minuit, excepté pour les vols intérieurs et militaires et le fret. Les frontières terrestres et ferroviaires, sont aussi fermée pour la même période. Dans ce contexte de préparation des élections, les opérations d’enrôlement biométrique, et les opérations spéciales de délivrance de cartes nationales d’identité burkinabè sont suspendues.

Suivre l’évolution de la situation du covid 19 ici

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment