Koudougou : des étudiants en galère depuis 08 mois sans bourse

Les étudiants boursiers de Koudougou, depuis pratiquement 08 mois sont sans renouvellement de leur dû.

Huit mois sans passer au guichet de banque pour toucher sa bourse durement acquise. Une situation que déplore des étudiants de l’université Norbert Zongo de Koudougou.

Le porte-parole des étudiants boursiers, Abdoul Fathaf Congo explique que << le retard des années académiques est à l’origine du retard dans le renouvellement de la bourse>>.

L’allocation à l’étudiant pour une période de trois ans est conditionnée par la validation de ses années académiques sans redoublement. Mais dans la pratique, avec le chevauchement des années, « rares » sont les promotions qui finissent dans cet intervalle de temps.

De plus, le centre national de l’information, de l’orientation scolaire et professionnelle, et des bourses (CIOSPB), est catégorique. Pas de renouvellement de bourse avant que les inscriptions pédagogiques ne soient faites. La conséquence a été que le dernier virement de l’année académique 2018-2019, est arrivé en septembre dernier.

Les étudiants concernés préconisent donc de l’administration plus de réal politique, en tenant compte des réalités académiques.

Ils exigent aussi << le renouvellement des allocations tenant compte de la question du retard>>.

Pour ce faire, les étudiants boursiers pourraient, renouveler leurs allocations avec les relevés de notes et l’attestation d’inscription de l’année académique écoulée.

Mieux, si le retard demeure, le CIOSPB pourrait permettre aux étudiants boursiers qui n’ont que le relevé de notes, de pouvoir renouveler leur allocation.

E.S

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment