Kongoussi : un vigile assassiné

Un gardien de lycée a été sauvagement tué dans la nuit de lundi à mardi, faisant de lui, la première victime, parmi des personnes récemment agressées, alors qu’elles se reposaient à la belle étoile.

Le vigile du lycée privé Amitié (route de Tikaré) a reçu plusieurs coups de pilon sur la tête, dans la nuit du lundi 3 au mardi 04 juin 2019, aux environs de 2h du matin. Il en est mort sur le coup.

L’agresseur a aussi blessé son épouse à la machette avant de disparaitre, poursuivent nos sources.

La blessée a été conduite dans un centre de santé et ses jours ne sont pas en danger.

Ce meurtre a semé la psychose à Kongoussi, car depuis quelques temps, un ou des mystérieux agresseurs s’en prennent aux personnes qui dorment à la belle étoile, à cause des fortes  chaleurs.

Mais c’est la première fois qu’une victime décède. Les précédentes fois, les personnes attaquées s’en sont tirées avec des blessures plus ou moins graves.

Agence d’information du Burkina

Related posts

Leave a Comment