Kaya : Plan International Burkina Faso/Bureau du centre-nord aux côtés de la direction régionale de la santé pour vaincre le Covid-19

Plan international Burkina Faso/Bureau du centre-nord a organisé une rencontre d’information et de plaidoyer des leaders religieux, coutumiers et d’associations sur les risques liés au Covid-19. C’était, le 29 Avril 2020, dans la salle de la mairie de Kaya, sous la présidence du gouverneur de la région.

L’efficacité dans la lutte contre la maladie à coronavirus ne peut aboutir qu’à travers une synergie d’actions et une adhésion de tous les acteurs. Et cela, Plan Internationale Burkina Faso l’a compris. A travers son bureau du Centre-Nord basé à Kaya, l’ONG a signé une convention de financement des activités de lutte contre la Covid-19 avec la direction régionale de la santé du Centre-Nord, et a organisé une rencontre d’information et de plaidoyer auprès des leaders religieux, coutumiers et d’associations sur la maladie à coronavirus.

« Cette rencontre d’information et de plaidoyer s’inscrit dans le cadre d’une convention de financement que nous avions signé avec la direction régionale en charge de la santé du centre-nord, pour conjugué nos efforts dans la lutte contre la Covid-19 », a déclaré Clément MEDA, responsable du bureau régional du Centre-Nord de Plan International Burkina.

Clément MEDA

Et d’ajouter qu’elle vise à susciter l’engagement et l’adhésion des leaders dans la lutte en leur donnant des informations sur le coronavirus et les actions déjà entreprises au niveau régional face à la maladie.

Au cours de la rencontre présidée par le gouverneur de la région du Centre-Nord, les spécialistes de la direction régionale de la santé ont donné des communications sur la maladie à coronavirus et les mesures barrières.

Les participants sortent satisfaits de l’initiative et promettent partager les connaissances acquises avec leurs paires.

La rencontre s’est achevée par une remise de matériel médical à la direction régionale de la santé. Du matériel composé de gel hydro alcoolique, de kits de lave-mains, de bavettes (cache-nez), de gants et de matériels médicaux techniques.

Le coût du matériel est estimé à environ 18 millions de F CFA, soit 14 millions pour le matériel de protection et 3 millions neuf cent milles pour des politank destinés à l’approvisionnement en eau de 10 sites de PDI. Ce matériel vient à point nommé selon Dr Iréné Wangrawa, directeur régional de la santé du Centre-Nord, qui a traduit sa reconnaissance au partenaire, Plan International Burkina, bureau de Kaya.

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Kaya

Related posts

Leave a Comment