Jeux paralympiques 2020 : Les athlètes du Burkina entrent en lice le 29 août

Un peu plus de deux semaines après la fin des Jeux olympiques, les Jeux paralympiques ont débuté ce mardi 24 août à Tokyo (Japon). C’est donc parti pour 13 jours de jeux et de compétition ! Deux athlètes burkinabè tenteront de ramener des médailles.

« Bonsoir comment tu vas ? Nous sommes en route pour la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques. Merci », nous a laconiquement répondu Séraphin Farma, le directeur technique national de la Fédération des sports pour personnes handicapées, à qui nous avons envoyé un message ce mardi pour prendre des nouvelles des athlètes burkinabè.

Lesdits athlètes ont été aperçus quelques heures plus tard sur les écrans des télévisions qui diffusaient l’évènement, vêtus du Faso Danfani et coiffés de chapeaux de Saponé, défilant aux côtés des autres athlètes, au stade national où s’est tenue la cérémonie d’ouverture.

Le tout, sous le regard de l’empereur japonais Naruhito, qui a par la suite déclaré officiellement ouverts les Jeux paralympiques de Tokyo. A cause de la pandémie de la Covid-19, cette cérémonie s’est tenue à huis-clos, tout comme les épreuves qui auront lieu jusqu’au 5 août.

Les couleurs du Burkina Faso à ces 16e jeux paralympiques sont défendues par Victorine Guissou et Ferdinand Compaoré que Lefaso.net avait rencontrés avant leur départ.


 


Ferdinand Compaoré, malvoyant, compétit dans la course de vitesse, les 1 500 m et le saut en longueur. Il sera sur la piste le 29 août pour les 100 mètres, avant d’attaquer les 1 500 m le 30 août. Il est aussi attendu le 4 septembre pour le saut en longueur.

Quant à Victorine Guissou, handicapée physique, elle concourt dans deux épreuves que sont le javelot et le lancer de poids, respectivement le 31 août et le 2 septembre, explique Séraphin Farma.

Pour rappel, ces jeux paralympiques 2020 se tiennent deux semaines après les jeux olympiques. Jusqu’au 5 septembre, 4 400 athlètes ayant des handicaps physiques et visuels et venant de 160 pays vont se disputer 539 médailles d’or.

Hanifa Koussoubé (stagiaire)
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment