Jeu de dames : La coupe du monde bat son plein à Ouagadougou

La Fédération burkinabè de jeu de dames en collaboration avec la Fédération mondiale de jeu de dames organise l’Open international de Ouagadougou dénommé « World cup Ouaga 2020 ». Cette compétition qui est à sa 4e édition se tient du 21 au 28 janvier 2020 à l’hôtel Pacific.

Ils sont 74 participants dont 38 Burkinabè venant de 10 pays d’Afrique et d’Europe à se disputer la succession du Camerounais Jean-Marc Ndjofang, vainqueur en 2019 de l’Open international de World cup de Ouagadougou.

En 9 rondes, du système suisse de la Fédération mondiale de jeu de dames, le présent tournoi se disputera dans un temps de jeu de 90 minutes pour 45 coups joués plus 30 minutes et 30 secondes par coup joué. Initialement à un niveau de 3 étoiles, le World cup de Ouaga, désormais à 5 étoiles par la Fédération mondiale est doté d’une valeur de dix mille (10 000) euros, soit six millions cinq cent cinquante mille (6 550 000) francs CFA.

Et pour cette 4e édition, les 10 meilleurs en hommes de la compétition seront primés avec une enveloppe de deux mille (2 000) euros, soit un million trois cent mille (1 300 000) francs CFA pour le vainqueur et cent (100) euros (65 500) francs CFA pour le 10e. Au niveau des dames, ce sont les 6 meilleures à l’issue de la compétition qui auront le droit d’être récompensées. Ainsi la première recevra mille (1 000) euros l’équivalent de six cent cinquante-cinq mille (655 000) francs CFA.

Pour le président de la Fédération burkinabè de jeu de dames, Abdoulaye Zongo, c’est un honneur pour le Burkina d’accueillir à nouveau cette manifestation. Il a, pour ce faire, remercié la Fédération mondiale de jeu de dames pour la confiance renouvelée et le ministère des Sports et des Loisirs pour le soutien et l’accompagnement pour la tenue du tournoi.

Le jeu de dames est très prisé par les Burkinabè, mais malheureusement non valorisé, selon le président de la fédération. Cependant, avec la réalisation d’une activité comme l’Open international de World cup de Ouaga, le jeu de dames sera mieux promu.

J.E.Z.
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment