Insécurité urbaine : Des présumés agresseurs de touristes dans le Parc Bangrewéogo dans les filets de la police nationale

La police nationale vient de mettre fin aux activités d’un groupe de délinquants qui se sont illustrés par de multiples agressions à main armée, à l’intérieur du Parc Bangrewéogo, en plein cœur de la ville de Ouagadougou.

Ces présumés délinquants tous âgé de moins de 30 ans prenaient pour cible les touristes. Selon le commissaire de police Sayidou Galbané, chef de service régionale de la police judiciaire du centre ” ce groupe s’attaque de préférence à des jeunes filles et majoritairement des jeunes filles blanches faisant leur exercice sportif au parc“. Ces derniers accèdent au parc à travers les failles de la clôture et des sentiers difficile d’accès du parc qu’ils maitrise affirme le commissaire de police Sayidou Galbané.

Ils dépouillent les victimes de leur bien avant de disparaitre dans les bois.

Également le même groupe s’adonnent à des cambriolages de domiciles et boutiques dans la ville de Ouagadougou et des à des agressions sur les berges du barrage de Tanghin.

Toute fois la police rassure les usagers du parc Bangrewéogo à continuer à fréquenter l’endroit qui est désormais sûr. Des dires du commissaire de police Josué Zabsonré, chef adjoint de service régionale de la police judiciaire du centre ” le Parc Bangrewéogo appelé le poumon vert de la ville de Ouagadougou est censé être un endroit paisible. Nous nous évertuons à amener une certaine quiétude au sein du parc; nous leur demandons à ne pas avoir d’inquiétude à fréquenter le parc. Les individus qui s’adonnaient à ces actes de délinquance ont été arrêté par nos services et seront déférés au niveau de la justice. Nous pouvons leur garantir que la sérénité est remise au niveau du parc Bangrewéogo. Nous travaillons aussi de concert avec la direction générale du parc  urbain Bangrewéogo et aussi avec les services de sécurité du parc pour encore plus renforcer tout ce qui est  comme sécurité au niveau du parc.  Ils peuvent vaquer à leurs occupations et activités ludique au parc tout en restant vigilant car le risque zéro n’existe pas mais nous veillons au grain avec les autorités du parc.

Ces présumés délinquants sévissent depuis plus d’une année et ont commis au moins une dizaine d’agressions dont 02 sexuelles.

La police nationale invite la population à plus de prudence  dans ses activités quotidiennes tout en signalant  tous cas suspect par les numéros vert : le 16, le 17 et le 10 10.

Fariska Barsan

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment