Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré

Le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré, était le principal animateur du point de presse du gouvernement ce jeudi 14 novembre 2019. Malgré les nombreuses attaques que subit le pays, le patron de la sécurité a tenu à rassurer l’ensemble des Burkinabè.

« Beaucoup de questionnements, d’incertitudes, mais nous ne sommes pas désarmés. Les Burkinabè sont un peuple fort », a décrit le patron de la sécurité, Ousséni Compaoré, parlant de l’atmosphère sécuritaire qui prévaut aujourd’hui au sein de l’opinion publique burkinabè.

Le ministre rassure que les Forces de défense et de sécurité sont mobilisées et invite l’ensemble des populations à les soutenir dans cette épreuve. « Les Forces de défense et de sécurité, c’est nous tous. Nous avons l’impérieux devoir de les soutenir », convainc-t-il.

Visiblement armé de conviction et d’hargne, le ministre de la sécurité affirme que les fauteurs de troubles seront débusqués. « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou, nous irons les chercher », galvanise Ousséni Compaoré, réitérant son appel à la mobilisation populaire derrière les Forces de défense et de sécurité.

Dans ses propos introductifs, le ministre est revenu sur la nécessité de garder la vigilance vis-à-vis de la désinformation, faisant référence aux rumeurs relatives à l’instauration d’un couvre-feu à Ouagadougou.

Ousséni Compaoré salue la « maturité » du peuple vis-à-vis de ces attitudes. Il appelle au sens de responsabilité de chacun dans le contexte actuel du pays.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment