Initiative présidentielle « produire un million de tonnes de riz » : La région du Centre-Ouest sur une bonne dynamique

A la faveur de l’initiative présidentielle : « Produire un million de tonnes de riz », le ministère de l’Agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation a initié une caravane du 20 au 24 septembre 2021, au profit des journalistes. Cette initiative du département de Salifou Ouédraogo, vise à montrer aux hommes de medias, les résultats de la production dans les bas-fonds rizicoles. Pour la première étape, le convoi était dans la région du Centre-ouest.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, veut réduire « drastiquement » les importations de riz « au pays des hommes intègres ». C’est pourquoi il a pensé en 2020, à l’initiative « produire un million de tonnes de riz ». Pour cette année, dans la région du Centre-ouest, 36 214 tonnes de riz sont attendus. Pour atteindre cet objectif, les services techniques du ministère ont du se retrousser les manches. Les producteurs, encore davantage.

Mahamadi Kafando, président de la coopérative « Wend-panga » a présenté son bas-fond à ses hôtes

A Koulnatenga, dans la commune de Kokologho, un bas-fond rizicole de plus de 40 ha est aménagé. Ce terrain est exploité par la coopérative « Wend-panga » composée de 407 personnes dont 302 femmes. Il y est attendu autour de 188 tonnes de riz. D’après le président de ladite coopérative, Mahamadi Kafando, c’est un immense honneur de présenter leur bas-fond. Il a profité de nos micros pour remercier le gouvernement, à travers le ministère en charge de l’agriculture pour son accompagnement.

Le président de la coopérative « Sougr-Nooma », Salam Tiendrébéogo

A Nariou, commune de Sabou, dans la province du Boulkiemdé, près de 150 ha sont également exploités par la coopérative « Sougr-Nooma », présidé par Salam Tiendrébéogo. Là, 675 tonnes de riz sont escomptés. Selon M. Tiendrébéogo, bien avant que le président du Faso ne lance cette « initiative », la coopérative produisant déjà du riz. « Cette idée du chef de l’Etat n’a fait que booster et consolider notre travail », a-t-il dit.

Le Centre-ouest atteindra ses objectifs, selon son directeur régional de l’agriculture, Adama Boro

Pour le directeur régional de l’agriculture du Centre-ouest, Adama Boro, la prévision des 36 214 tonnes sera atteinte car la population du Centre-ouest est mobilisée derrière cette initiative. « Ce que nous voyons derrière nous est la matérialisation de cet engagement. Pour ce qui concerne le Centre-ouest, nous sommes à 85% de taux de réalisation. Si on fait un classement des régions qui sont en passe d’atteindre les objectifs de cette initiative présidentielle, nous sommes dans le trio de tête », a-t-il déclaré.

D’ici à 2030, la barre sera placée plus haute, c’est-à-dire, à 3 millions de tonnes a déclaré le secrétaire technique national de l’initiative présidentielle, Gaoussou Sanou

De l’avis du secrétaire technique national de l’initiative présidentielle, Gaoussou Sanou, cette vision du chef de l’Etat se met en œuvre à travers les projets et programmes agricoles du Burkina Faso. Il semble optimiste. « Il n’y a pas de doute, cet objectif sera atteint ». Mieux, il a affirmé que d’ici à 2030, c’est la barre des 3 millions de tonnes qui est en ligne de mire.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment