« Héro national » : Jabber Mystère King chante le commandant Saïdou Sawadogo décédé au cours d’une mission de préparation du 11-Décembre 2008 à Fada

A tout seigneur, tout honneur. C’est dans cette dynamique que l’artiste Jabber Mystère King, à l’Etat civil Jabber Sawadogo, a décidé de donner la première place à son géniteur. Il s’agit du commandant Saïdou Sawadogo décédé au cours d’une mission de préparation du 11-Décembre à Fada en 2008.

Alimata Sawadogo, professeure de musique et mère de l’artiste, toute fière lui souhaite plein de succès.

A travers son premier clip « Héro National », l’artiste lui rend hommage. »Pendant 12 ans nous avons pleuré Papa et je voulais qu’en lieu et place de ces pleurs cette année, que nous le célèbrons et rendons grâce à Dieu pour tous ses bienfaits », confie l’artiste.

Par ce clip, c’est aussi une manière de rendre hommage à toutes les FDS tombées l’arme à la main, et une invite aux différentes familles à cesser les pleurs pour continuer d’aller de l’avant.

Alimata Sawadogo, professeure de musique et mère de l’artiste, toute fière lui souhaite plein de succès.

Selon la maman de l’artiste, Alimata Sawadogo, professeure de musique, c’est avec beaucoup d’hésitations qu’elle a accepté le choix de son fils de faire de la musique. Ainsi, c’est avec beaucoup d’émotions qu’elle a accueilli le clip. Pour l’occasion, elle a invité l’artiste à demeurer dans le travail pour aller de l’avant.

C’est le même son de cloche du côté de la marraine de la cérémonie, Gladys Batiébo/Kinda. Elle dit avoir toujours cru au talent de l’artiste depuis son bas âge. Et le présent clip est la confirmation que l’artiste a du talent à revendre. Pour l’occasion, elle a réaffirmé sa disponibilité à l’accompagner dans la suite de sa carrière.

Gladys Batiébo/Kinda, marraine de la cérémonie de lancement.

Jabber Sawadogo est un fruit de l’INAFAC ( Institut national de formation artistique et culturelle). Le lancement de son clip a eu lieu en présence de plusieurs personnalités dont l’ambassadrice Aline Koala, le Chef d’Etat major de l’armée de l’air, le colonel-major Kounsaoma Palenfo, du directeur du Lycée Badenya et d’autres d’artistes venus soutenir l’événement à travers des prestations.

Judith SANOU

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment