Hauts-Bassins : Des responsables d’organisations de personnes handicapées renforcent leurs capacités en leadership et en management

Soixante responsables d’Organisations de personnes handicapées (OPH) de la région des Hauts-Bassins ont bénéficié d’un atelier de renforcement de compétences le mardi 26 novembre 2019 à Bobo-Dioulasso. Cet atelier de 48 heures, initié par la Coordination régionale des associations pour la promotion des personnes handicapées des Hauts-Bassins (CORAH/HBS), en collaboration avec l’Organisation Dupont pour le développement social (ODDS), vise à promouvoir la dynamique de participation et d’implication du tissu associatif des OPH dans le développement inclusif au niveau des Hauts-Bassins.

Bien que reconnu comme un moyen efficace pour parvenir à une société sans inégalités et où la dignité de toutes les composantes est reconnue et respectée, le développement inclusif demeure une préoccupation majeure pour les sociétés actuelles. En effet, le développement inclusif pour les personnes handicapées consiste à s’assurer que toutes les phases du cycle de développement (élaboration, mise en œuvre, suivi et évaluation) incluent la dimension du handicap et que ces personnes handicapées participent réellement, et de manière significative, aux processus et politiques de développement.

C’est consciente de cette situation que l’ODDS a fait de la lutte pour l’inclusion des personnes handicapées son cheval de bataille.

Ainsi, à travers son activité A33 « Accompagner la Coordination régionale des OPH des Hauts-Bassins pour la dynamisation de leurs membres à travers la mise en place de leurs bureaux exécutifs », l’ODDS met en œuvre des initiatives de renforcement des capacités et des compétences des personnes handicapées en vue de favoriser leur pleine et effective participation.

Le présent atelier de renforcement des compétences des responsables d’OPH de la région des Hauts-Bassins entre dans ce cadre.

Du constat d’Abdoulaye Traoré, coordonnateur régional des associations pour la promotion des personnes handicapées des Hauts-Bassins, les organisations des personnes handicapées ne sont pas suffisamment prises en compte dans les programmes et projets de développement, que ce soit dans la réflexion, l’élaboration, l’exécution ou le suivi-évaluation ; ce qui nuit à la participation de ces couches vulnérables à la vie de la nation.

Au cours de cette formation, il a été dispensé des modules sur l’analyse des pratiques de gestion organisationnelle, la bonne gouvernance interne et la gestion des conflits au sein des associations, le leadership, les principes de management de qualité et la gestion des ressources humaines, le développement et la gestion de partenariat.
Selon Amidou Koné, le représentant du directeur régional en charge de la Solidarité nationale des Hauts-Bassins, cette formation des responsables des organisations de personnes handicapées est la bienvenue, car « lorsqu’on dirige une structure de ce genre, il faut savoir se remettre en cause et travailler à renforcer ses compétences. Avec ce renforcement de compétences, cela suppose que les structures seront mieux gérées. C’est notre objectif que ces structures soient dynamisées pour assurer leur viabilité et jouer pleinement leur rôle ».

Sœur Nathalie Dembélé, coordinatrice du Programme handicap et développement inclusif de l’ODDS, a émis comme souhait qu’à l’issue de l’atelier, ces responsables d’OPH soient bien outillés sur la bonne gouvernance des organisations et la gestion des conflits. A l’en croire, cela leur permettra d’aller de l’avant, d’être réellement visibles et efficaces dans leur milieu de vie.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment