Gestion de l’information face au Covid-19 : Le PNUD outille des journalistes à Bobo-Dioulasso

Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD), en collaboration avec le ministère de la communication a organisé, ce vendredi 5 juin 2020 à Bobo-Dioulasso, un atelier de renforcement des capacités des journalistes dans la gestion de l’information face au Covid-19. C’est le ministre de la communication, Fulgance Dandjinou, qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux.

Cette rencontre de mise à niveau, selon le ministre de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou, s’inscrit dans le cadre de la riposte et du relèvement face au Covid-19. Elle vise le renforcement des capacités des hommes et femmes des médias sur des thématiques telles que la déontologie journalistique appliquée à la gestion de l’information lors des crises et catastrophes sanitaires et la gestion de l’information face à la disruption des « fake news ». Il a ainsi fait savoir que cet atelier intervient après celui organisé au profit des journalistes de Ouagadougou, le 21 mai 2020.

Le ministre de la communication Rémis Fulgance Dandjinou

« La question du Covid-19 est une question essentielle qui nécessite que nous la regardions avec toute la rigueur que notre métier nous enseigne. Lorsque nous parlons de cette maladie, l’une des choses importantes c’est la communication, une bonne diffusion de l’information qui permettra aux populations de connaitre ses enjeux (…). C’est pourquoi, nous avons initié cet atelier en collaboration avec le PNUD et l’OMS afin de revenir sur les b.a.-ba de notre métier à savoir l’éthique et la déontologie, la responsabilité sociale du journaliste lorsqu’il décide de traiter l’information », a expliqué le ministre de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou.

Les journalistes présents à l’atelier

Il a par ailleurs salué l’initiative du PNUD à travers l’organisation de cet atelier qui, selon lui, va aider les journalistes afin de donner une information saine à la population dans le cadre de cette lutte contre le Covid-19. Cette rencontre a été animée par d’éminentes personnalités des secteurs de la santé et d’experts en communication en temps de crise. Pour Fulgance Dandjinou, cette mise à niveau des journalistes va permettre de renforcer l’engagement communautaire qui repose aussi sur une bonne communication, sur une information qui ne crée pas la panique.

Le représentant résident du PNUD, Mathieu Ciowela

En effet, la pandémie du covid-19 constitue un défi pour les sociétés car remettant en cause de nombreux postulats. Ainsi, il y a la nécessité de renforcer la collaboration intersectorielle pour une meilleure gestion de cette crise à travers l’approche One Health. Pour les acteurs des nations unies, l’engagement des journalistes permettra de renforcer les messages du ministère de la Santé. D’où cette nécessité de conjuguer les efforts pour venir à bout de cette pandémie.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment