Gestion de la Transition au Burkina : Me Hermann Yaméogo veut attaquer l’État en justice

Me Hermann Yaméogo, président de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD), a tenu ce jeudi 11 avril 2019 une causerie de presse sur la gestion de la Transition (2014-2015) au Burkina

Il s’est agi essentiellement de « l’accord occulte annexé à la charte de la Transition et le processus de délitement de l’État ».

Selon Me Hermann Yaméogo, si ce faux accord n’avait pas eu lieu, le Burkina allait éviter entre autres :

-

 L’exclusion avec la loi Chérif Sy ;

-

 Les différentes révoltes au RSP ;

-

 Le putsch du 16 septembre 2015 ;

-

 Les blessés et morts du putsch ;

-

 Les incarcérations à la MACA ;

-

 Les différents dossiers (évasion de Yimdi et Nazinon postérieurs au putsch et leurs morts.

Actuellement à un stade d’information, Me Hermann Yaméogo indique qu’il va attaquer l’État burkinabè judiciairement. Cela va se passer individuellement ou de manière collective. Le président de l’UNDD note que tout dépendra de l’après information.

Une sommation interpellatrice a été envoyée à quatre des cinq présumés signataires de l’accord complémentaire annexé à la charte de la Transition et au processus de délitement de l’État, a annoncé Me Hermann Yamégo

Nous y reviendrons

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment