Général Gilbert Dienderé: « Je ne voulais pas qu’on désorganise la sécurité nationale … c’est ce combat qui m’a envoyé à la MACA »

Au terme de sa plaidoirie, le général Dienderé s’est dit avoir une pensée particulière pour ses frères d’armes qui font face à cette guerre asymétrique contre l’hydre terrorisme. Il a indiqué que c’était pour éviter cela qu’il ne voulait pas que l’on désorganise la sécurité nationale. Pour lui, c’est ce combat qui l’a envoyé à la MACA.

 « C’était pour éviter cette situation facheuse que j’avais proposé qu’on ne désorganisa pas notre système de défense », a-t-il signifié avant d’ajouter « du fond de ma cellule je reste disponible pour la défense de mon pays. Car au grand jamais, je ne serai un traître pour ma patrie. Au grand jamais, je ne trahirai mon pays ».

A ceux qui ont manifesté des hostilités à l’égard du général, il leur pardonne. « Je n’aurai aucune rancune pour ceux-là que je considère comme mes amis », a-t-il rassuré.

De Radars Info Burkina et Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment