G5 Sahel : la zone des 03 frontières, la région à reprendre coûte que coûte

Le sommet de Pau en France, a accouché de quatre résolutions. Un peu de neuf et de beaucoup d’anciens, contradictoire pour un sommet qui devait être une remise à plat des partenariats entre la France et les pays du G5 Sahel selon certains analystes. Parmi ces résolutions, il y a la décision de renforcer la présence militaire et les opération dans la zone dite des trois frontières entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Pour Mahamadi Sawadogo, expert en sécurité, cette région est la « zone par excellence de tous les trafics » au point où les groupes armés se battent pour en avoir le contrôle.

Il est donc plus que nécessaire d’intensifier la riposte à ce niveau, mais plus loin, il faudrait que dans la coopération militaire, les barrières liées aux frontières administratives tombent, car les  » groupes terroristes se jouent des frontières, ce qui leur permet d’échapper » à un pays où à un autre.

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment