Foret de Kua: Un faux communiqué attribué au président Kaboré crée la confusion

Le faux communiqué est du journaliste Cyrille Zoma. Il s’en est excusé pour les désagréments causés. Dans ce prétendu communiqué, l’intéressé a pris pourtant le soin de mentionner que c’est un brouillon à transmettre au président Kaboré. Blague ou pas, cette annonce a été pris au sérieux et a largement été partagée sur les réseaux sociaux ce, d’autant qu’elle attribue au chef de l’Etat les propos suivant: « Au regard de tout ceci, dans l’intérêt supérieur de la Nation, et afin de ne pas entacher nos relations avec nos Amis Chinois, j’ai décidé, en toute autorité, de surseoir à la construction du CHU à Kua et de la délocaliser sur un des autres sites identifiés auparavant. »

Il n’en a pas fallu plus pour que la Présidence du Faso réagisse immédiatement par un communiqué afin de limiter les dégâts et mettre fin à la confusion. Ci dessous le communiqué de la Présidence du Faso.


Communiqué de la présidence du Faso

Des informations relayées ce jour sur les réseaux sociaux, attribuent au président du Faso, une réaction dans le débat autour de la construction de l’hôpital de Bobo-Dioulasso.

La Direction de la communication de la présidence du Faso dément catégoriquement les allégations contenues dans ce message, et appelle les internautes au discernement et à la vigilance.

Le directeur de la Communication de la présidence du Faso.


FORÊT CLASSÉE DE KUA: Mise au point du journaliste Cyrille Zoma

  • Je suis désolé que le post que j’ai publié ce matin, ait induit des gens en erreur, et ce à un niveau très haut.
  • Ce post était juste pour depassionner le débat autour de cette affaire de CHU de Kua en créant de l’humour, et aussi, afficher mon voeu de voir le Président du Faso s’exprimer autour du sujet.
  • La sensibilité du sujet est telle que je n’ai pas mesuré la passion que ma publication allait engendrer.
  • Ceci étant, le malentendu est parti du fait que certains ont copié mon message, sans me mentionner comme source, et en supprimant les parties qui indiquaient que c’était un fake news expressément fait.
  • Ces personnes, dont certaines sont de bonne foi, ont abusé de la crédibilité de nombreux abonnés des réseaux sociaux, surtout en prenant soin d’y ajouter des photos officielles du Président du Faso.
  • En tout état de cause, j’exprime mes regrets quand aux désagréments que mon post a pu causer.
  • J’invite tous ceux qui l’ont partagé, en entier ou en extraits, de reprendre cette mise au point sur leurs pages afin d’en atténuer les effets. Merci !

Le faux communiqué objet de la confusion

URGENT !!!
FORÊT DE KUA
LA RÉACTION DU PRÉSIDENT DU FASO :
 »Chers Compatriotes.
– Voilà un an que le Burkina Faso a renoué ses relations diplomatiques avec la République Populaire de Chine. Dans le protocole de discussion, outre de nouveaux projets, nous avons obtenu de la Chine, qu’elle reprenne l’essentiel des projets et programmes que devait financer Taïwan. Au nombre de ces projets, la construction d’un Centre Hospitalier Universitaire à Bobo Dioulasso à hauteur de 70 milliards de nos francs.
– Cependant, dès l’annonce de la réalisation de cet important investissement sur le site de la Forêt classée de Kua, sur lequel 16ha de terre devraient être dégagés pour recevoir l’infrastructure, une vive polémique est née, sur l’opportunité ou non de construire le CHU sur une portion des 350ha de Kua.
– Aux avis éclairés de techniciens, d’acteurs concernés, de spécialistes en matière de préservation de la nature, de citoyens et de citoyennes sincères, s’est greffée une polémique politicienne, entretenue par des personnes mues par des intérêts partisans et purement politiques, et qui ne permet pas une discussion sereine autour de la question. Et ce, alors même que la procédure de déclassement n’a pas encore été entamée.
– Les derniers développements et la surenchère montrent que, loin de fédérer nos énergies, et de rassembler les citoyens sur la recherche des conditions appropriées pour la réalisation de cet projet d’une importance capitale, la construction du CHU à Kua divise, menace sérieusement la paix déjà fragilisée par les attaques terroristes, et remet en cause notre vivre ensemble.
– Au regard de tout ceci, dans l’intérêt supérieur de la Nation, et afin de ne pas entacher nos relations avec nos Amis Chinois, j’ai décidé, en toute autorité, de surseoir à la construction du CHU à Kua et de la délocaliser sur un des autres sites identifiés auparavant.
– Aussi, j’ai instruit les ministres concernés et leurs techniciens à se rendre dans le plus bref délai, sur le nouveau site, accompagnés des autorités de la commune de Bobo et de la province du Houët, des OSC oeuvrant dans le domaine de la santé et de l’environnement, des représentants des différentes couches de la population locale, pour qu’ensemble, un avis concerté sur la pertinence du nouveau site me soit communiqué, sous un délai d’un mois, afin qu’en conseil de ministres, des dispositions soient prises pour l’opérationalisation diligente du nouveau site, en partenariat avec la Partie Chinoise.
– En tout état de cause, j’attends que les efforts des uns et des autres puissent nous éclairer et nous conduire à la pose de la première pierre, suivie du démarrage effectif des travaux de construction du CHU à Bobo, d’ici QUATRE MOIS à partir de la date de diffusion du présent communiqué ».

Ayiwa !! Transmettez vite vite ce brouillon au ROCH il va corriger et diffuser on va quitter ici maintenant. Tchrrrrrrr !!!!

netafrique.net

Related posts

Leave a Comment