Fête de la Tabaski : Des vivres, des nattes, des permis de conduire au profit des populations vulnérables

Au cours de la journée du 10 août 2019, les populations des arrondissements 8 et 9  de Ouagadougou ont bénéficié de la largesse de l’opérateur économique Amidou Ouédraogo, PDG de groupe Ramada, président de la fondation islamique Albarka. Il a fait un don de vivres, de nattes, d’huile et des permis de conduire au profit de la jeunesse d’une valeur globale de près de 31 millions FCFA.  Les populations de l’arrondissement 6 recevront incessamment les leurs.

L’opérateur économique, affectueusement appelé Amid’Carreu a fait parler son cœur à l’endroit des populations des 8, 9 et 6 en procédant à un don composé de vivres, d’huile, de nattes, de permis de conduire et d’argent pour les populations vulnérables. La première étape a été l’arrondissement 8 où le donateur a procédé au don de 6 tonnes de riz, 60 cartons de spaghetti, 200 seaux, 10 bidons et 50 permis de conduire. Le maire de l’arrondissement 8, Kassoum Simporé a salué le geste du donateur et lui a témoigner la gratitude des populations de son arrondissement. Il a souhaité que le donateur puisse voir une santé de fer pour continuer dans ses actes de bienfaisances.

La seconde étape a consisté à se rendre à l’arrondissement 9 où un don a été également fait au profit des déplacés internes qui y résident.  A l’arrondissement 9, 6 tonnes de riz, 60 cartons de spaghetti, 200 seaux, 80 nattes de deux places et 20 permis de conduire ont été remis au profit des déplacés internes. La somme de 1 million FCFA a été offert pour permettre une prise en charge sanitaire des déplacés. La prochaine étape sera à l’arrondissement 6 où 6 tonnes de vivres, 50 permis de conduire, 60 cartons de spaghetti.

Une photo de famille lors du don de l’opérateur économique Amidou Ouédraogo

Il y aura 30 permis de conduire au profit des jeunes du quartier Zongo et villages environnants.  Il y a eu un total de 150 permis de conduire et des dons dont la valeur totale s’élève à 31 millions FCFA, a laissé entendre le donateur. Pour Amidou Ouédraogo, il s’agit d’avoir une pensée à l’endroit des populations vulnérables.  « L’Etat ne peut pas tout faire pour l’épanouissement des populations dans un contexte sécuritaire difficile notamment en ce qui concerne les déplacés internes. C’est pourquoi, en tant qu’opérateur économique, il est de notre de contribuer comme nous pouvons.  Je remercie le seigneur qui m’a fait grâce en m’accordant un minimum, il est normal que je puisse penser aux autres dans la mesure de mes possibilités. Nous espérons qu’avec ce peu, les populations puissent bien fêter la tabaski », a confié Amidou Ouédraogo.  Le maire Albert Bamogo a salué le geste et a invité les autres opérateurs économiques a emboité son pas.

netafrique.net

Related posts

Leave a Comment