Fada N’Gourma : Les rendez-vous manqués de certains candidats à la présidentielle du 22 novembre 2020.

Depuis l’ouverture de la campagne présidentielle et législatives du 22 novembre 2020, le chef-lieu de la région de l’Est(Fada N’Gourma) a déjà , à la date du 11 novembre accueilli des candidats à l’élection présidentielle.

Ainsi , après l’ouverture du bal par le parti du lion(UPC)avec son candidat, Zéphirin Diabré,le 1er novembre 2020,pour son meeting au stade municipal Nungu,on a assisté à l’annulation de celui de Gilbert Noël de l’ADF/RDA dans la commune de Tibga,le 2 novembre pour cause de décès d’un jeune homme de la localité choisie par le candidat pour tenir son meeting à l’Est. Le candidat a tenu à présenter les condoléances de son parti à la famille avant de rebrousser chemin.

La ville de Fada a également reçu la visite du candidat du mouvement Soleil d’Avenir,Pr Abdoulaye Soma,qui a mené une campagne de proximité aux alentours du marché central,le 4 novembre. Et trois jours après,le 7 novembre,le président sortant, Roch Kaboré,a foulé le sol Fadalais et a tenu un meeting au stade municipal Nungu. Tahirou Barry, candidat du MCR y a déposé son quartier général le 8 novembre pour son meeting régional à la place des Martyrs.

D’autres candidats s’étant annoncés n’ont cependant pas respecté leur engagement. Il s’agit de Claude Aimé Tassembedo (candidat indépendant) qui était attendu le 6 novembre et Ablassé Ouedraogo (de Le Faso autrement) ce jour ,12 novembre 2020 pour un meeting. La presse mobilisée pour ces deux activités s’est retrouvée seule avec dictaphones et caméras.

Pour ce qui concerne la campagne des élections législatives dans la province du Gourma, 37 partis et regroupements d’indépendants sont en lice pour la conquête de l’hémicycle le 22 novembre 2020. Ici on a également des fortunes diverses. Certains sont tapis dans l’ombre et d’autres préfèrent mener une campagne de proximité en toute discrétion dans certains Villages des six communes que compte la province. Selon certains candidats,la question sécuritaire est préoccupante dans certaines localités du Gourma, d’où la mesure de prudence dans la campagne.
Certains confient avoir même annulé les meetings pour le porte- à -porte.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment