Facebook et Instagram subissent la plus grave panne de leur histoire

Facebook semble se remettre d’une panne mondiale de plus de 14 heures de tous ses services à travers le monde.

Le réseau social de l’entreprise, ses deux applications de messagerie et son site de partage d’images Instagram ont tous été touchés.

Facebook n’a pas encore donné d’explication à cette panne.

La dernière fois que Facebook a connu une perturbation de cette ampleur, c’était en 2008, lorsque le site comptait 150 millions d’utilisateurs, contre environ 2,3 milliards d’utilisateurs mensuels aujourd’hui.

Les problèmes ont commencé hier après-midi et n’ont montré que des signes réels de reprise ce matin. Les plates-formes sur lesquelles de nombreuses personnes comptent pour communiquer chaque jour sont devenues pour la plupart inutilisables.

« Nous savons que certaines personnes ont rencontré des difficultés pour accéder à la famille d’applications Facebook. Nous travaillons pour résoudre le problème le plus vite possible », a déclaré Facebook dans un communiqué.

Les applications de Facebook semblaient se rétablir ce jeudi matin, Instagram annonçant qu’il était de nouveau opérationnel.

En réponse aux rumeurs affichées sur d’autres réseaux sociaux, l’entreprise a déclaré que les pannes n’étaient pas le résultat d’une attaque, connue sous le nom de DDoS – un type de cyber-attaque qui consiste à inonder un service cible avec un volume de trafic extrêmement élevé.

Un journaliste de NBC News a rapporté que la cause était liée à des bases de données « surchargées ».

Quelle était l’ampleur du problème ?

Selon un service de monitoring d'Internet le problème était mondial.
Image captionSelon un service de monitoring d’Internet le problème était mondial.

Le problème aurait commencé vers 16 h 00 GMT mercredi.

Les utilisateurs de Facebook ont indiqué qu’ils n’étaient pas en mesure d’envoyer des messages.

Les utilisateurs d’Instagram n’ont pas été en mesure de rafraîchir leurs fils ou d’afficher de nouveaux contenus.

La version office de Facebook Messenger ne se chargeait pas, mais l’application mobile semblait permettre l’envoi de certains messages ; cependant, les utilisateurs ont signalé des problèmes avec d’autres types de contenu, comme les images. WhatsApp, l’autre application de messagerie de Facebook, a connu des problèmes similaires.

Selon DownDetector qui surveille les messages des utilisateurs de réseaux sociaux mentionnant des pertes de service a suggéré que le problème était mondial.

Lire aussi :

Le problème a également touché Facebook Workplace, le service utilisé par les entreprises pour communiquer en interne.

La designer Rebecca Brooker, basée à Buenos Aires, a déclaré à la BBC que cette interruption avait un impact significatif sur le travail de son entreprise.

« Facebook pour usage personnel, c’est bien, mais que se passe-t-il lorsque nous comptons sur de grandes entreprises comme celle-ci pour fournir des services aux entreprises », a-t-elle dit.

« J’essaie de communiquer avec mon équipe à New York. Facebook Workplace est notre seul canal de communication, à l’exception du courrier électronique. »

La panne s’est produite dans un contexte politique où les législateurs américains et d’autres pays se sont demandés si les grandes entreprises technologiques – et pas seulement Facebook – devaient être démantelées.

Elizabeth Warren, qui espère être la candidate démocrate à la prochaine élection présidentielle américaine, a déclaré au New York Times : « Nous devons empêcher cette génération de grandes entreprises technologiques de contourner leur pouvoir politique pour façonner les règles en leur faveur et d’utiliser leur pouvoir économique pour étouffer ou acheter tout concurrent potentiel. »

Mercredi, Mme Brooker a ajouté sur Twitter : « Regardez ce qui arrive quand on laisse une compagnie tout contrôler. »

https://www.bbc.com/

Related posts

Leave a Comment