Extradition de François Compaoré : « C’est une décision qui nous surprend », Achille Tapsoba

« C’est une décision qui nous surprend et qui a des connotations politiques dans la mesure où tout a été mis en place au niveau du Burkina Faso pour obtenir cette extradition. On a dû prendre des lois d’urgence pour régler des situations particulières, telle que la situation de M. François Compaoré », c’est en ces termes que s’est exprimé Achille Tapsoba sur les antennes de RFI ce 6 juin 2019.

Pour le vice-président du CDP, si l’esprit de la réconciliation est vraiment sincère de la part des autorités burkinabè, elles doivent faire en sorte que ce ne soit pas une justice de vengeance qui soit opérée contre M. François Compaoré, mais que ce soit une justice dans le sens de rétablir l’unité nationale et recoudre le tissu social.

Pour rappel, en France, la Cour de cassation a validé l’extradition de François Compaoré le 4 juin dernier vers le Burkina Faso. Rappelons que le frère cadet de l’ancien président Blaise Compaoré, est mis en cause dans l’enquête sur l’assassinat en 1998 du journaliste Norbert Zongo et de ses compagnons.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment