Et si le ridicule pouvait tuer les terroristes du Mali et du Burkina… ?

C’est la question que l’on pourrait se poser en analysant les comportements irrationnels (on pourrait dire « loufoques » si le sujet n’était pas sérieux) des terroristes ces dernières semaines au Centre du Mali. Entre Kouffa, opportuniste et cupide, déconnecté de la réalité des Peulhs, Abdul Hakim, discrédité en tant que chef de katiba de l’EIGS, et Sarhaoui chef de file non respecté, rien ne va plus !

Non, ce n’est pas un film ou une comédie qui se joue aujourd’hui au centre du Mali ! La jeunesse malienne est la proie des caprices des terroristes djihadistes.
Acculés par la pression des FAMa et de Barkhane sur le terrain, Kouffa et Abdul Hakim ont tenté de s’entendre pour assurer leur survie, mais en vain. Tels des charognards, ils n’ont pu résister à l’appel du gain et de la richesse de nos terres.Ils ont préféré s’entretuer.

Après une défaite sanglante d’Abdul Hakim et de lourdes pertes humaines pour Kouffa, ils demanderaient maintenant à se rencontrer autour d’un thé… ou d’un sukarodji, pour conclure la paix entre tous les musulmans !

Et pendant ce temps, Sarhaoui tente désespérément de remettre de l’ordre dans ses rangs en appelant Abdul Hakim l’indiscipliné à reprendre les armes contre Kouffa, le JNIM et ses alliés de la CMA. Ils n’arrivent même pas à s’entendre entre eux ! Ridicule ! Ce sont des vies et notamment celles d’enfants qu’ils volent !

Ces bêtes sans scrupule ont comme seule ligne de conduite celle de servir leur propre intérêt, et non l’Islam comme ils essaient de le faire croire. Ce ne sont pas nos frères musulmans…Pour qui nous prennent-ils ? Quel Islam veulent-ils ? Ce n’est pas celui de notre histoire et de nos racines. La jeunesse, et notamment la jeunesse peulh, mérite beaucoup mieux.Elle ne mérite pas d’être sacrifiée et envoyée à la mort pour enrichir des terroristes.

La lutte entre ces prétendus frères de la Katiba Macina et de l’EIGS pourrait désormais s’étendre au Burkina, où les populations souffrent déjà trop de la présence des terroristes. Après avoir dévasté le Mali, ils dévorentle pays. Il faut faire vite. Notre avenir est devant nous et ces djihadistes ne doivent pas en faire partie !

Issa Bâ

@issaba170

Related posts

Leave a Comment