Est du Burkina : Des individus armés font leur loi

Des villages de la région de l’Est continuent de subir le diktat d’individus armés non identifiés.

Selon des informations, des individus armés ont attaqué, hier mercredi, 18 mars 2020, le village de Souloungou de la commune de Liptougou, province de la Gnagna dans la région de l’Est. Si, heureusement, l’on n’enregistre aucune perte en vie humaine, il ressort que l’école primaire et des boutiques du marché ont été incendiées.

Le port du voile et du pantalon sauté a été imposé à la population par les visiteurs indésirables, apprend-on.

Ce jeudi, 19 mars 2020, ces individus armés auraient continué leur périple vers d’autres villages de la commune. « Ils passent de village en village. (…). Les hommes armés non identifiés ont rassemblé tous les hommes du village de Kokou et exigé d’eux, le port du voile et des pantalons courts et de prier aussi. En tout cas, d’après leur progression, ce n’est pas simple, la peur et la terreur sont-là. Que Dieu nous vienne en aide ! », rapporte une source locale.

Ces dernières années, la région de l’Est est aussi en proie à l’insécurité, avec un déplacement massif des populations des villages vers d’autres localités, notamment la ville de Fada (chef-lieu de la région de l’Est).

Ce sont donc des populations en détresse de la localité qui appellent en rescousse, l’Etat face aux nombreuses attaques et tueries qui rythment leur vie.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment