Épidémie de Coronavirus : Mise en place de mesures barrières dans les pharmacies

Les pharmaciens sont fortement impliqués dans la lutte acharnée que notre pays a engagée pour enrayer la propagation du coronavirus (COVID-19). Pour se faire, une Cellule de coordination a été instituée par le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens du Burkina Faso afin de prendre les décisions qui s’imposent eu égard à la gravité de la situation qui prévaut.

Dans ce cadre, afin de réduire les risques de contamination et de propagation de la maladie, l’Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso décide de ce qui suit :

  •  Mise à disposition à l’entrée des pharmacies des lave-mains munis de savon ou de solutions hydroalcooliques ;
  •  Chaque patient doit attendre son tour, tout en respectant la distance sanitaire d’au moins 1 mètre ;
  •  Les patients doivent éviter les contacts rapprochés avec le personnel des pharmacies. Dans ce cas également, la distance sanitaire de 1 mètre doit être respectée.

Aussi, suite à l’instauration du couvre-feu de 19 heures à 5 heures du matin à compter du samedi 21 mars 2020, les officines sur toute l’étendue du territoire national qui ne sont pas de garde ferment à 18 heures 00. Nous invitons donc les populations à prendre les dispositions nécessaires pour s’y conformer.

La situation que nous vivons est inédite. Elle exige impérativement la solidarité, l’engagement citoyen de chacun d’entre nous et une synergie d’action pour faire y faire face.

Dr Alfred SANDOUIDI
Président du Conseil National de l’Ordre
des Pharmaciens du Burkina Faso

Related posts

Leave a Comment