Entreprenariat : Une nouvelle stratégie pour l’entreprenariat des jeunes

La jeunesse constitue pour le Burkina Faso, dans le contexte de la mondialisation économique, sociale et politique, une ressource précieuse, une force et un potentiel énorme de développement. C’est dans cette optique que l’Etat Burkinabè avait mis en place une stratégie en vue de promouvoir l’entreprenariat des jeunes.

Cette stratégie se veut le référentiel d’orientation en matière d’emploi et de lutte contre le chômage au Burkina Faso. Compte tenu de leur poids numérique, de leur force physique, de leur esprit d’innovation, et de leur prédisposition au changement, il est évident que l’apport des jeunes est fondamental pour le développement du pays en tant qu’innovateurs, force de travail, consommateurs, citoyens et membres actifs de la société. La jeunesse demeure donc un atout et non un problème car aucune nation ne saurait se construire sans la participation active de sa jeunesse.

Toutefois, l’absence de stratégies spécifique en matière d’entrepreneuriat des jeunes a joué négativement sur les actions du Gouvernement. Ce qui a engendré une insuffisance dans la coordination et la cohérence de ses différentes actions qui, dans leur globalité n’ont pas eu assez d’impacts sur la jeunesse, voire sur l’économie nationale.

Conscient de toutes ces réalités et pour le plein épanouissement de la jeunesse, le gouvernement a réorienté sa politique en matière de jeunesse et d’emploi en mettant en exergue l’entreprenariat des jeunes à travers un changement institutionnel intervenu en 2019. Les impacts attendus sont la réduction du chômage de six millions de chômeurs à environ trois millions ainsi que la réduction de la mortalité des entreprises des jeunes.

Ce changement nécessite la mise en place d’un dispositif cohérent avec la participation de l’ensemble des acteurs (autorités, organisations de jeunesse, secteur privé…). Un comité technique de suivi et un comité de pilotage ont été mis en place par arrêtés ministériels du Ministère de la jeunesse et de la promotion de l’entreprenariat des jeunes du Burkina Faso.

C’est une politique d’envergure nationale regroupant toutes les 13 régions du pays. Les axes stratégiques concernent d’abord la promotion d’une meilleure culture d’entreprenariat par la sensibilisation des parents et des jeunes, l’information des jeunes sur les opportunités d’affaire qui existent dans leurs régions et sur les bons circuits en matière d’entreprenariat.

Ensuite par la promotion de l’aptitude des jeunes à conduire une entreprise en passant par des mesures d’accompagnement tels que les formations en entreprenariat et la création d’un fonds de garantie et enfin la promotion d’une meilleure inclusion financière des jeunes, la simulation de l’écoulement des produits des jeunes.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment