Eliminatoires CAN 3019 : Ça sera sans Dylan, Malo, Alain et son frère Bertrand contre la Mauritanie

Les Etalons affrontent aujourd’hui vendredi 22 mars 2019, les Mourabitounes de la Mauritanie, au stade du 04 Août sous le coup de 17 heures. Pour cette 6ème et dernière journée, le Burkina Faso, doit gagner son match et espérer une défaite où un nul de l’Angola, face au Botswana. Mais voilà que Paulo Duarté, sera privé de certains de ses joueurs, qui sont des cadres. Il s’agit de Dylan Ouedraogo, Patrick Malo, Alain Sibiri Traoré et son jeune frère Bertrand Isidore Traoré. Ils sont tous blessés.

La nouvelle est tombée comme un coup de massue sur les journalistes quand Paulo Duarté, l’a annoncé hier jeudi en conférence de presse d’avant match. Si Dylan n’a pas pu effectué le déplacement de Ouagadougou, à cause de sa blessure, les trois autres sont bien présents dans la capitale. Malo et Alain sont arrivés blessés. Ils n’ont pas pu récupérer. Quant à l’attaquant Lyonnais, il a eu selon Duarté, une douleur à la cuisse le mardi à l’entrainement et il est incertain pour ce match capital.

Tout comme à l’aller en Mauritanie, beaucoup de joueurs avaient affirmé être blessés et n’avaient pas effectués le déplacement. Le résultat a été en notre défaveur. Aujourd’hui les Etalons se retrouvent dans cette même situation, au moment où on a le plus besoin d’eux pour la défense des couleurs. Est un signe avant coureur de qui nous attend ? On ose penser le contraire, dans l’espoir que les autres commandos(sans Charles Kaboré suspendu), arracheront la victoire tant attendue.

Avec tout ces absents et ses joueurs qui manquent de compétitions pour la plupart dans leur club, Paulo Duarté avec une mine qui ne rassure pas, affirme qu’il est ‘’confiant à 100%, mais je suis inquiet car, j’ai quatre (4) joueurs blessés ‘’. Qu’à cela ne tienne, le message est clair chez Paulo Duarté »Jouer et gagner, c’est ce qui va compter ‘’. Le sélectionneur national dit ne pas s’intéresser au match entre le Botswana et l’Angola. ‘’J’ai interdit à mon staff technique de venir avec un téléphone sur le terrain pour suivre ce match ‘’, insiste le Portugais.

Si du côté Burkinabè, une victoire est impérative, les Mauritaniens ont déjà leur tickets pour L’Egypte. Et pour Moustapha Fall, l’entraineur adjoint, son équipe est venue pour une victoire. ‘’ On vient pour donner le meilleur de nous même. Quelque soit la situation dans la quelle, on se trouve, il faut gagner ‘’.

Cette déclaration des Mourabitounes devrait ragaillardir les Etalons pour se battre jusqu’à la victoire. Le coup d’envoi est prévu à 17 heures dans la cuve du stade du 04 Août.

Jean Narcisse KOUDOU

netafrique.net

Related posts

Leave a Comment