Elections législatives 2020 : A 21 ans, Ratba Laurine Doria Sawadogo est à la conquête de l’hémicycle

Ratba Laurine Doria Sawadogo, est la candidate aux élections législatives du « Mouvement SENS » dans la province du Yatenga (Ouahigouya), au Nord du Burkina Faso. A 21 ans, elle veut devenir la plus jeune députée Burkinabè. Cette étudiante, en deuxième année en Communication-Journalisme dans un institut de la place, a bien l’intention de faire bouger les choses. La construction du langage, elle a un attachement profond aux mots politiques et à la libre circulation de la parole. Nous avons eu le plaisir de la recevoir, dans la soirée du jeudi 12 novembre 2020, dans la rédaction de Infowakat.net.

Doria se dit d’abord inspirée par sa mère qui fut la présidente des femmes du Yatenga au compte de l’UNIR-PS, il y a une vingtaine d’années environ. Quand sa mère lui racontait tout ce qu’elle a traversé dans la lutte politique à l’époque et le courage avec lequel elle a donné sens à ce parti à Ouahigouya, Laurine a été très fière de cette battante qu’est sa maman. Pour plusieurs raisons non évoquées, sa génitrice a dû arrêter beaucoup plus tôt la politique. Mais sa mère l’a inspirée. Doria Sawadogo décide alors de prendre la politique là où sa maman l’a laissé. Elle veut à tout prix prendre la relève. C’est ainsi qu’elle a mis la puce à l’oreille de sa mère, à vouloir s’engager en politique et relever de nombreux défis.

À part les conseils de cette dernière, elle a appris à se cultiver, à essayer de comprendre la politique. Elle a aussi cherché à se faire une idée du milieu dans lequel elle mettait les pieds. Elle s’est rendue compte que la politique est noble à la base. « C’est seulement la façon dont nous l’appliquons qui la dénature » a-t-elle indiqué. Alors, elle s’est engagée pour redorer le blason en vue de redonner à la politique toute sa noblesse. Pour ces élections législatives, elle est candidate du mouvement SENS pour le compte de Ouahigouya.

Elle dit accepté d’être candidate parce qu’elle a décidé de faire partie de ceux-là qui ont laissé la parole aux beaux parleurs et de passer aux actions concrètes. « Je ne veux pas être de ceux-là qui passent le temps à critiquer les actions du gouvernement sans soulever le moindre pouce » a-t-elle relevé. Elle soutient que le Burkina est le leur et personne ne viendra le bâtir à leur place. « Je m’engage à bâtir mon pays » renchérît-elle.

Pour la législature, elle dit placer sa confiance aux électeurs burkinabè. Une fois à l’Assemblée Nationale, elle compte lutter pour la cause des jeunes surtout. « Nous allons nous faire entendre, travailler sérieusement afin de faire honneur à ceux-là même qui ont cru en nous en créant des conditions pour un Burkina prospère. Nous avons essentiellement quatre propositions de loi qui concernent les codes des personnes et de la famille, la loi sur les partis politiques, les marchés publics et la loi sur le foncier », a déclaré la candidate du Mouvement SENS.

A la question de savoir quelles sont ses ambitions politiques, Ratba Laurine Doria Sawadogo, rêve grand. Ses ambitions ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Le fait d’être candidate à la députation constitue un début pour elle. De son engagement politique, elle espère dans les années à venir occuper des grands postes de responsabilité. Elle n’exclut pas non plus de se voir un jour à Kosyam (palais présidentiel) comme locateur.

Youssouf Kabdaogo
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment