Elections 2020 : La CODEL outille ses points focaux pour des élections apaisées

La convention des organisations de la société civile pour l’observation domestiques des électeurs (CODEL) initie ce 11 novembre une formation en faveur de ses points focaux pour parler de paix dans le cadre des élections de 2020. Venus des 45 provinces, les points focaux de la CODEL vont discuter sur le dispositif de l’observation des élections.

D’entrée de jeu, Lydia Zanga, secrétaire exécutif de la convention des organisations de la société civile pour l’observation domestiques des électeurs, s’adresse aux participants, « nous ne pouvions pas entrer dans le feu des élections sans avoir discuter de comment faire pour réussir notre observation domestique des élections ».

Il s’agira au cours des travaux de faire le bilan des actions entreprises depuis le début du processus électoral jusqu’à maintenant et voir les actions en vu. Il sera aussi question de discuter avec les points focaux provinciaux du dispositif d’observation électorale, définir leur rôle et les interactions entre les points focaux, les observateurs et les moniteurs que la CODEL a sur le terrain.

Me Halidou OUEDRAOGO

« Nous avons pris acte de la fixation des élections couplées, présidentielles et législatives pour le 22 novembre. La Convention s’est senti très concernée et son travail, c’est encore exercer la surveillance domestique des élections, c’est-à-dire surveiller les élections et faire en sorte qu’elles se déroulent du début jusqu’à la fin sans violence, fraude, de façon inclusive et accepté par tous. Dans cette démarche nous voulons rassurer les électeurs, les citoyens parce que c’est le moment d’exprimer leur citoyenneté », explique Me Halidou Ouédraogo, président de la CODEL.

Il ajoute, « ces élections se tiennent dans un contexte particulier de terrorisme, d’extrémisme violent et de Covid-19, et nous avons fait le pari d’apporter notre contribution pour apaiser ces situations et permettre aux électeurs burkinabè d’y aller ».

Les participants

Les points focaux seront outillés pour suivre les candidats auprès des électeurs afin de voir leur langage, le contenu de leur programme.

Par la suite, 380 observateurs seront formés afin de les outiller et déployer sur le terrain.

Les points focaux sont les superviseurs du travail de la CODEL dans les provinces. Ils sont chargés de suivre et coordonner toutes les initiatives qui sont en cours au niveau des provinces. Ils s’occupent de coordonner les travaux des moniteurs de la violence électorale, des observateurs sur le terrain.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment