Élections 2020 : De la publication des résultats de la présidentielle

Après la clôture des votes, cela pourrait prendre un, voire quelques jours pour connaitre l’identité du nouveau président du Faso et savoir, qui des 13 candidats, va remporter le scrutin. Est-il possible d’avoir les résultats de l’élection présidentielle le 23 novembre 2020 ? Simples détails !

Les bureaux de vote ouvrent à 6h et seront fermés à 18h. Chaque bureau de vote procède aussitôt au dépouillement, en public. À la suite, le président du bureau, sous escorte sécuritaire, veille à l’acheminement de ces résultats au Centre communal de compilation des résultats (CCCR).

Au total, il y a 368 CCCR sur l’ensemble du territoire national. Le CCCR est composé de personnels de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et de représentants des candidats. Il y est procédé à la compilation des résultats de l’ensemble des bureaux de vote de la commune.

Il est dressé un procès verbal signé de tous les membres du CCCR. Ledit procès verbal est transmis par voie électronique à la CENI. C’est la plénière des Commissaires qui reçoit le procès verbal et s’assure de sa conformité avec les travaux du CCCR. La plénière siège en continue à partir de la fermeture des bureaux le 22 novembre.

La publication des résultats, commune par commune, se fera au fur et à mesure de leur validation par la plénière, dès la nuit du 22. On peut parler de résultats partiels.

Une fois la publication des résultats partiels achevée, il est procédé à la publication des résultats provisoires. Il s’agit de la compilation des résultats au plan national et de ceux des ambassades et consulats généraux des 22 pays dans lesquels des bureaux de vote ont été ouverts pour recueillir les suffrages des Burkinabè de l’extérieur. Il est probable que cette publication intervienne dans la nuit du 23 novembre. Cette publication provisoire enclenche automatiquement le délai pour les éventuels recours devant le Conseil constitutionnel.

Selon l’article 98 du Code électoral, la CENI assure la proclamation des résultats provisoires dans les sept jours à compter de la date de clôture des opérations électorales. En cas de nécessité, elle peut demander au Conseil constitutionnel une prolongation qui ne saurait excéder trois jours.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment