Elections 2020 au Burkina : L’Organisation pour la démocratie et le travail interpelle la CENI sur des tentatives de fraudes

En course pour les législatives dans la province du Kadiogo, l’Organisation pour la démocratie et le travail (ODT) craint des tentatives des fraudes électorales. Le parti a tenu dénoncé cela à travers une conférence de presse tenue, le 18 novembre à son siège à Ouagadougou.

les militants du parti à la conférence

Dans le cadre des élections, la CENI offre des spécimens de bulletin unique pour permettre aux candidats et aux partis politiques de pouvoir montrer la position de leur logo aux militants. Dans la quête du suffrage national, l’ODT à travers son président Anatole Bonkoungou, a exprimé son indignation de voir sur le terrain des individus qui tiennent des spécimens de bulletin de vote de la province du Kadiogo où le logo du parti a été extrait et changé par celui de l’UDD, un parti qui n’est pas en lice. Toujours selon M. Bonkoungou, « les spécimens auraient été imprimés par Abou Ouédraogo, imprimeur de son état et par ailleurs secrétaire général du MPP de l’arrondissement 6 ».

présentation des deux spécimens

Face à ce constat, le président du parti, Anatole Bonkoungou, a déclaré avoir saisi la CENI et porté plainte devant le procureur du Faso. Pour lui, la CENI joue sa crédibilité pour le présent scrutin et le droit doit être dit en réprimandant les auteurs à la hauteur de leurs forfaits. Pour l’animateur de la conférence, la substitution du logo de son pari constitue une fraude électorale et contribue à nuire à l’ODT qui est bien implanté dans la province.

présentation du bon logo du parti

Les vieux démons refont-ils surface ?

En effet, l’on se rappelle qu’en 2012, des fraudes avaient été signalées dans l’arrondissement 4 avec des urnes transportées par des candidats à l’époque. Cela avait occasionné la reprise des élections. Au regard de cette situation qui pourrait se répéter, le parti lance un appel au Président du Faso et à l’alliance des partis de la majorité présidentielle, à la classe politique à travailler sereinement pour des élections apaisées. Aussi, pour le porte-parole du parti, « si rien n’est fait et si d’aventure, ce type de bulletin est constaté dans les urnes le jour des élections, l’ODT demandera l’annulation des votes dans la province par tous les moyens ».

J.E.Z
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment