Economie : 1500 milliards générés par le secteur privé en 2019

L’équipe consulaire de la chambre de commerce du Burkina Faso a dressé le bilan de ses activités de 2019. Et selon Mahamadi Sawadogo, président de la chambre de commerce, les performances de son institution et du secteur privé sont bonnes. Le bilan a mi-parcours de la mandature 2016-2021 est 59 %. Le taux d’exécution physique est de 80.46%. En 2019, les entreprises privées ont généré aussi 1500 milliards de francs CFA en terme de mobilisation des recettes fiscales et douanières.

Mahamadi Sawadogo

Au cours de l’année 2019, des partenariats avec des secteurs privés de pays étrangers à « fort potentiel » comme la Chine, la Russie et la Turquie ont été signés a déclaré Mahamadi Sawadogo. Il y a aussi entre autres des formations au profit d’entrepreneurs, d’étudiants, et d’acteurs divers de l’économie nationale.

Par ailleurs la chambre de commerce se réjouit de la construction d’ infrastructures telles que des parkings pour véhicules poids lourds à Assako (Abomey-calavi/Cotonou), à Koloko, et le lancement de la 2ème phase des travaux de construction du port sec de Bobo-Dioulasso.

1500 milliards générés par le secteur privé

Malgré la situation sécuritaire préoccupante « le secteur privé s’est montré dynamique et résiliant » a confié Mahamadi Sawadogo.

Issaka Karkougou

Alors que de faibles scores étaient annoncés en matière de croissance économique, « la contribution du secteur privé  la mobilisation des recettes fiscales et douanières a atteint le seuil de 1500 milliards de francs CFA en 2019, après 1400 milliards en 2018, et 1248 milliards en 2017.

De plus « la formation brute du capitale du secteur privé a été de 718 milliards en 2019 soit une variation absolue de 94 milliards par rapport à 2018 » a poursuivi le président de la chambre de commerce.

Sur la même lancée « les investissements directes étrangers net sont à 112.1 milliard en 2019 » contre « 111.5 en 2018 ».

Cela traduit selon ce dernier, de l’effort des chefs d’entreprises burkinabè pour créer de la richesse, et de l’emploie, mais aussi des FDS qui sacrifient leurs vies pour garantir ce climat.

13 137 entreprises créées en 2019

Selon Issaka Karkougou, directeur général de la chambre de commerce, 13 137 entreprises ont té créées en 2019. Parmi elle, 6362 font dans le commerce, 5427 dans les services,  279 dans l’industrie, et 1069 dans l’artisanat.

Le président de la chambre de commerce a déploré le fait que le Burkina soit un pays de commerce et non d’industrie. Pourtant « on ne développe pas seulement un pays avec le commerce » a-‘il ajouté.

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment