Echanges civilo-militaires : Le projet « Améliorer la collaboration entre les FDS et les communautés de Liptako Gourma » lancé

L’ONG Search for commonground a procédé, ce mardi 18 février 2020 à Ouagadougou, au lancement officiel du projet dénommé « amélioration de la collaboration entre les FDS et les communautés dans la région du Liptako Gourma » Burkina-Niger-Mali, en présence du ministre délégué auprès du ministre en charge de l’administration territoriale Madiara Sagnon. Estimé à environ 1 milliard de FCFA, le projet vise à améliorer la collaboration entre les fournisseurs de services de sécurité et les intervenants communautaires pour assurer la stabilité et la sécurité dans la région de Liptako Gourma.

Renforcer la connaissance, la sensibilisation et la communication entre les forces de sécurité et les populations civiles concernant leurs rôles, leurs droits et leurs responsabilités mutuelles, ce sont, entre autres les ambitions du projet « Améliorer la collaboration entre les FDS et les communautés de Liptako Gourma » de l’ONG Search for commonground au Burkina. Lancé, ce 18 février 2020, le projet« Améliorer la collaboration entre les FDS et les communautés de Liptako Gourma ». D’un coût global d’environ 1 milliard de FCFA, ce projet compte s’investir dans le Liptako Gourma pour renforcer et favoriser les relations de coopération entre les forces de défense et de sécurité (FDS) et les populations transfrontalières.

Des participants

En effet, l’engagement de l’ONG Search for commonground de contribuer à lutter efficacement contre les menaces de tout genre dans la région sera articulé autour des valeurs comme le renforcement de la collaboration civilo-militaire en ouvrant des espaces de dialogues permettant d’améliorer la communication entre les diverses parties. Et également, de faire entendre les points de vue d’un large éventail des parties prenantes sur la valeur de la coopération civilo-militaire pour la stabilité et la sécurité dans les régions frontalières.

Madiara Sagnon, ministre délégué auprès du ministre en charge de l’administration territoriale

Le projet, à travers ses différentes approches, va permettre aux deux parties de cerner leurs besoins sous-jacents et d’identifier leurs domaines d’intérêt afin de construire la confiance dans l’optique de catalyser ou de renouveler les relations de dignité et de respect. « Ce projet qui vient d’être lancé s’inscrit en droite ligne de la vision du gouvernement en matière de construction de la paix et de la cohésion sociale. Il va contribuer à renforcer la collaboration entre les FDS et les populations du Liptako Gourma avant d’assurer aux responsables du projet, l’accompagnement du gouvernement pour sa réussite » a déclaré Madiara Sagnon, ministre délégué auprès du ministre en charge de l’administration territoriale.

Mariam Sawadogo, coordonnatrice programme de l’ONG saerch for common ground

C’est dans cette vision que le projet Search mettra en œuvre ce projet dans les trois pays que sont le Niger, le Mali et le Burkina Faso, avec l’effort du gouvernement danois pour le renforcement des capacités, de confiance, de collaboration et de réseautage pour appuyer les gouvernements, les organisations et les communautés à lutter contre les menaces de l’extrémisme violent. À travers les évènements concernant les conflits dans certaines zones du Liptako Gourma, il est nécessaire, selon le projet, de s’employer à résoudre les causes profondes du phénomène plutôt que ses manifestations immédiates.

Pour mieux s’attaquer à ce défi, le projet « Améliorer la collaboration entre les FDS et les communautés du Liptako Gourma » compte placer la dignité humaine au centre de ses actions. Une solution pour le projet de restaurer la confiance entre les FDS et les populations en matière de sécurité et de stabilité durable. « Ce projet est notre contribution pour restaurer la confiance dans la collaboration entre les FDS et les populations afin de stabiliser la sécurité dans le Liptako Gourma », a souligné Mariam Sawadogo, coordonnatrice programme de l’ONG saerch for commonground.

Photo de famille

En rappel, Saerch for commonground (SAERCH) est une organisation internationale spécialisée dans la consolidation de la paix depuis 1982. Elle a pour mission de transformer les conflits en opportunités de collaboration. Elle met en œuvre actuellement 150 programmes dans 43 pays avec un réseau de 1200 partenaires ayant permis à l’organisation d’atteindre 700 000 bénéficiaires.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment