Dispositifs de contre le COVID-19 : Le gouvernement rassure que des mesures d’accompagnement socio-économiques seront prises

Les mesures de restrictions dans l’offensive contre le COVID-19 font l’objet de nombreux commentaires au sein de l’opinion, nombre de citoyens estimant qu’elles doivent être accompagnées de soutiens pour permettre à la grande masse de supporter la situation. Face à cette préoccupation exprimée çà et là, le ministre Remis Fulgance Dandjinou rassure …

« Des réponses seront apportées », a-t-il annoncé au cours du point de presse du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS) ce vendredi, 27 mars 2020. C’est dans cette logique qu’il est revenu sur les efforts du ministère du commerce, de l’industrie et de l’Artisanat à travers le rappel des prix des produits les plus sollicités de l’heure, notamment le gel hydro-alcoolique.

« Nous ne sommes pas dans un contexte où nous devons tolérer ce genre de situations… Il ne faut pas surtout les encourager », clarifie-t-il au sujet de la flambée des prix constatées par endroit. Il exhorte les citoyens à signaler tous ceux qui vendraient les produits au-delà des prix fixés par le ministre du commerce, de l’industrie et de l’Artisanat.

Le ministre a également dévoilé, parmi les mesures, la sécurisation de l’approvisionnement du pays, la maîtrise des fluctuations des prix des produits de grande consommation (avec la présence des équipes du ministère du commerce sur le terrain), les efforts de mise à la disposition des solutions hydro-alcooliques et les masques de protection.

Le ministre Remis Fulgance Dandjinou, porte-parole du gouvernement, a rassuré que tous les secteurs seront évalués en vue de permettre à tous les acteurs de pouvoir amortir le choc de la situation. Des « réflexions très avancées » sont donc en cours pour voir comment prendre en compte le volet économique des secteurs d’activités qui subissent un coup du fait de cette crise sanitaire, rassure-t-il.

« Donc, il y a une évaluation qui est faite secteur par secteur, qui est remontée au ministère du ministère du commerce et avec le ministère en charge des finances. Les mesures seront évaluées, annoncées et mises à la disposition des différents acteurs pour permettre donc de sortir de cette passe… », explique Rémis Fulgance Dandjinou, invitant les acteurs à rester confiants.

Il a saisi le cadre pour réitérer l’appel au respect des mesures. « Chacun doit se convaincre que c’est dans l’application des mesures qu’on trouvera une solution à la rupture de la chaîne de transmission du virus. (…). Chacun de nous doit avoir un minimum du devoir vis-à-vis de la nation et vis-à-vis des autres Burkinabè. Quand on met en place une mesure, ce n’est pas pour le plaisir de la mettre en œuvre… Il n’y a aucun mérite à être acteur de la perte de vie d’un proche ou d’une partie de notre communauté », appelle à la responsabilité, le ministre Djandjinou.

O.L
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment