Difficultés dans le démarrage de la réhabilitation de la RN4 : le Ministère des Infrastructures s’explique

Lancés le 19 septembre 2020, les travaux de réhabilitation et de renforcement de la route nationale n°04 (RN04), Gounghin-Fada N’Gourma -frontière du Niger n’ont malheureusement pas encore connu un démarrage effectif sur le terrain, en dehors des travaux topographiques et la revue des études d’Avant-Projet détaillé (APD).

Par le présent communiqué, le Ministère des Infrastructures et du Désenclavement porte à la connaissance des populations de la région de l’Est et des usagers de la RN04, qu’après le lancement des travaux et malgré le paiement des avances de démarrage aux entreprises, la procédure de mise en œuvre du projet a rencontré quelques difficultés, notamment avec le partenaire financier, qui ont trouvé à ce jour des solutions.

Le Ministère des Infrastructures et du Désenclavement informe l’opinion publique burkinabè et l’ensemble des usagers de ce tronçon, de l’état d’instruction des dossiers pour le démarrage effectif des travaux dont teneur suit :

Pour le lot 1, section Gounghin -Fada N’Gourma :
Les Contrats sont signés pour l’entreprise en charge de l’exécution des travaux, ainsi que pour le Consultant (bureau d’études) chargé du contrôle et de la surveillance des travaux.
Conformément aux termes de référence du contrat de la mission de contrôle, celle-ci a déjà effectué avec satisfaction la revue des études d’Avant-Projet détaillé (APD), dossier qui permettra à l’entreprise d’élaborer son dossier d’exécution des travaux.

Une réunion préparatoire au démarrage des travaux tenue au Cabinet du Ministre avec l’entreprise et la mission de contrôle a abouti à la notification de l’ordre de service de démarrage des travaux aux prestataires pour compter du lundi 22 février 2021.

Au regard du niveau de dégradation très avancée de la chaussée existante, les prestataires ont été interpelés sur l’ultime nécessité d’accélérer le traitement de celle-ci, ainsi que des voies de déviations en vue d’améliorer la praticabilité, toute chose qui participera à soulager les usagers de leur souffrance quotidienne pendant que les travaux de réhabilitation et de renforcement de la route se poursuivent.

Pour le lot 2, section Fada N’Gourma – Matiakoali et le lot 3, section Matiakoali – frontière du Niger :
Les contrats sont signés pour les entreprises en charge de l’exécution des travaux pour chacun des deux lots.

Quant aux missions de contrôle, le processus de sélection est à sa phase finale et la signature des contrats suivie du démarrage de la revue des études d’avant-projet détaillé interviendront en mars 2021, puis suivra la notification du démarrage des travaux.

Tout en exprimant sa compassion pour les désagréments subis du fait de ce retard de démarrage, le Ministère des Infrastructures et du Désenclavement voudrait pouvoir compter sur la patience et l’esprit de résilience de l’ensemble des usagers et bénéficiaires de la route nationale n°04.

Le Directeur général des Infrastructures Routières

Jean W. KYELEM

Related posts

Leave a Comment