Depuis 10 ans, la syphilis bat des records en Europe

La maladie sexuellement transmissible que l’on pensait disparue est en fait en grande recrudescence en Europe.

L’Europe est touchée de manière record par la syphilis depuis 10 ans. C’est le Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC) qui l’annonce dans un rapport publié le 12 juillet.

Aussi connue sous le nom de « vérole » ou « grande vérole », la syphilis est une infection sexuellement transmissible due à la bactérie Treponema pallidum. Elle se caractérise par ulcères aux organes génitaux, à la bouche, puis de la fièvre et des rougeurs, douleurs ainsi que des migraines. Non traitée, elle peut entraîner la mort.

RECRUDESCENCE DE SYPHILIS SURTOUT CHEZ LES HOMMES

Les chercheurs de l’ECDC se sont aperçus que la syphilis se répandait encore plus que le VIH en Europe depuis ces dix dernières années. Entre 2007 et 2017, 260 000 nouveaux cas de l’IST ont été signalés à travers le continent. L’année 2017 en concentre 33 000 à elle seule.

Les pays les plus touchés ? L’Islande, l’Allemagne, l’Irlande, Malte ou encore l’Angleterre qui a vu le nombre de cas gonfler de 5% en un an. En terme de répartition par sexe, les hommes hétérosexuels représentent 23%, et les femmes hétérosexuelles 15%. L’étude souligne que la plupart des cas concerne des hommes homosexuels.

Les chercheurs expliquent ce retour en force d’une maladie, que l’on pensait à tort disparue, par une baisse de la peur de contracter des IST, et donc d’un moindre usage du préservatif.

topsanté

Related posts

Leave a Comment