Cybersécurité : Une entreprise dirigée par un Burkinabè décroche un contrat du gouvernement fédéral du Canada

StreamScan Cybersecurity, une entreprise canadienne fondée par le Burkinabè, Abdoul Karim Ganamé, a remporté un contrat du gouvernement fédéral du Canada pour son système d’intelligence artificielle conçu pour la détection de cyber menaces de nouvelles générations, a annoncé la structure dans un communiqué.

Le génie burkinabè n’a aucune limite. Et Streamscan, autrefois Efficient Protection, créée au Canada par une équipe d’experts en sécurité, sous la houlette du Burkinabè Karim Ganamé, le prouve à souhait. Elle vient de frapper un grand coup en décrochant un contrat d’un montant de 300 000 de dollars avec le gouvernement fédéral du Canada.

Fruit de quatre années de recherche

Ce contrat entre dans le cadre du Programme d’innovation Construire au Canada (PICC) qui a pour objectif d’aider les entreprises à traverser la « vallée de la mort », une étape où l’on doit créer un prototype fonctionnel, obtenir un premier contrat et mettre son produit sur le marché. Le contrat de StreamScan consiste à déployer et évaluer sa technologie CDS (Cyberthreat Detection System) avec les Forces armées canadiennes et le centre de sécurité des télécommunications (CST), les deux divisions les plus sécurisées au Canada.

La technologie CDS, résultat de plus de quatre années de recherche et de développement, est une technologie embarquée dans un serveur que l’on branche dans un réseau informatique. Il intercepte ensuite toutes les communications entrantes ou sortantes du réseau et les analyse pour détecter et bloquer les cyberattaques et les outils malicieux (ransomwares, etc.). Il peut être utilisé dans tout réseau informatique quel que soit le secteur d’activité (gouvernement, industrie, télécommunications, etc.).

Détecter les cybermenaces inconnues

Selon Abdoul Karim Ganamé, Streamscan est l’une des toutes premières entreprises de cybersécurité au monde à proposer une telle technologie basée sur l’Intelligence artificielle. Et grâce à cette intelligence artificielle, le CDS s’entraine en continu et s’adapte constamment au réseau. « Après l’entrainement, il est capable de reconnaitre les déviations et anomalies qui sont le signe d’une cyberattaque de nouvelle génération. Il les détecte et les bloque afin d’éviter que le réseau ne soit touché. La force de notre technologie est donc sa capacité à détecter les cybermenaces inconnues (communément appelés zero-day ou de nouvelle génération). Celles-ci sont connues comme causant le plus de dégâts dans les entreprises », indique l’expert burkinabè.

Une expertise sollicitée sur le continent africain

Basée à Montréal, StreamScan a été fondée pour faire face au problème majeur auquel les entreprises de toutes tailles sont confrontées : le vol de la propriété intellectuelle et des données clients et les perturbations majeures de services critiques dues aux cybers attaques. L’entreprise est également en phase de finalisation d’une solution de détection de ransomwares basée sur l’Intelligence artificielle. A l’instar de l’antivirus classique, elle sera installée directement sur chaque ordinateur et son rôle sera de surveiller, détecter et bloquer toute tentative d’infection par un ransomware, qu’il soit déjà connu ou nouveau.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lefaso.net

Lien utile : https://www.streamscan.ai

Related posts

Leave a Comment