Culture : l’artiste Ivoirien DJ Arafat n’est plus

L’artiste musicien du coupe décalé est décédé ce lundi 12 août 2019 suite à un accident de la circulation. L’information a été confirmée par le ministre ivoirien de la culture Maurice Bandaman. L’artiste que le monde du coupe décalé pleure aujourd’hui a été pendant longtemps le porte flambeau de ce style musical après le décès de son créateur Douk Saaga. Il avait 33 ans

Selon les informations sur les circonstances de l’accident, l’artiste qui roulait sur une grosse moto aurait percuté une voiture conduite par une journaliste de Radio Côte d’Ivoire. Le chanteur, inconscient, a été rapidement pris en charge et admis en soins intensifs. Il n’a malheureusement pas survécu.

« Il a été admis aux urgences dans un état végétatif. Il avait notamment une fracture du crâne et un œdème », a confié à Jeune Afrique un médecin de l’établissement, sous couvert d’anonymat. Les équipes soignantes ont tenté de le réanimer, « en vain ».

DJ Arafat (parfois appelé Yôrôbô, Commandant Zabra et anciennement Sao Tao le Dictateur), est né le 26 janvier 1986 à Yopougon (Abidjan). Il etait un chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical.

Lefaso.net


Discographie de DJ Arafat

L’artiste ivoirien DJ Arafat aura bercé de nombreux melomanes avec divers tubes.

Discographie

Albums studio
2003 : Goudron noir
2005 : Femmes
2008 : Don de Dieu (Roi du Kpangor)
2009 : Attalaku Eto’o vol 1
2010 : Gladiator
2012 : Commandant Zabra
2012 : Kpankaka
2013 : Chebeler
2016 : Yorogang (Mixtape)[11]
2019 : Renaissance

Singles

2006 : À nous la victoire avec Meiway
2012 : Djessimideka
2015 :
Maplorly
C’est moi
2018
Kaikilada’
Dosabado
Pandoukoule
Ça bouai
2019 :
Lekile
Moto moto

lefaso.net

Related posts

Leave a Comment