Crise à La Poste : SYNAPOSTE, le nouveau syndicat pour « élargir le champ d’expression de tous les camarades »

« Créé le 6 octobre 2019 », le Syndicat national des agents de la poste (SYNAPOSTE) est le deuxième syndicat à voir le jour. Ce jeudi 21 novembre 2019 à Ouagadougou, les membres du nouveau syndicat ont présenté officiellement leur structure à la presse.

« Lorsque deux personnes ne s’entendent pas, il faut une troisième pour trouver la solution ». C’est avec cette conviction qu’un deuxième syndicat est né au sein de La Poste Burkina Faso : le Syndicat national des agents de la poste (SYNAPOSTE).
Le mardi 8 mai 2019, le directeur général de La Poste, Nabi Issa Coulibaly a été expulsé de la société par les employés.

C’est le début d’une longue crise qui est née au sein de cette structure. Selon les fondateurs du SYNAPOSTE, « des agents et certains cadres de l’entreprise sont allés jusqu’à ignorer le secret professionnel en divulguant dans certains médias des informations non fondées de l’entreprise dont ils ont eu connaissance pendant ou à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions ». Face à cette situation, certains agents ont estimé qu’il fallait réagir.

« Des camarades travailleurs nous ont mandatés pour créer cette nouvelle structure syndicale », a déclaré le secrétaire général adjoint du SYNAPOSTE, Éric Arthur Dabiré. A l’en croire, « il s’avère impératif que des actions fortes soient engagées en vue d’une part, de protéger l’ensemble du personnel sans distinction de corps de métier contre les violences sous toutes ses formes, la discrimination, la diffamation et les injures et d’autre part de défendre les intérêts matériels et moraux de tout le personnel sans distinction de corps de métier afin de restaurer la cohésion au sein de l’ensemble du personnel et de cultiver l’esprit du vivre ensemble ».

Le secrétaire général adjoint du SYNAPOSTE, Éric Arthur Dabiré

« Fédérer tous les agents consciencieux… »

Éric Arthur Dabiré et ses camarades comptent, selon leur avis, défendre les intérêts matériels et moraux du personnel de La Poste. Et pour y parvenir, ils disent : « Nous espérons en toute humilité fédérer tous les agents consciencieux pour préserver notre entreprise au bonheur des milliers de femmes et d’hommes qui y travaillent ».

Les conférenciers ont tenu à préciser que ce n’est pas de la dissidence, car ils sont tous anciens militants du Syndicat des travailleurs de la poste (SYNTRAPOST). « Nous avons tous cotisé pour l’année 2019 », a ajouté Nouhoun Coulibaly. Pour lui, « il faut élargir le champ d’expression de tous les camarades », car ils sont tous victimes de ce qui se passe à La Poste.

Nouhoun Coulibaly, membre du SYNAPOSTE

Selon les fondateurs, le Syndicat national des agents de la poste (SYNAPOSTE) a été créé le 6 octobre 2019 et le bureau compte quatorze membres.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Documents joints

Related posts

Leave a Comment