Création d’un Conseil national de Transition en Côte d’Ivoire : Le gouvernement saisit la justice

Avant même la proclamation provisoire de la présidentielle en Côte d’Ivoire, l’opposition a annoncé la création d’un Conseil national de la transition, le lundi 2 novembre 2020, soit deux jours après le scrutin.

Cette initiative ne passe pas. C’est ce que le gouvernement ivoirien a fait savoir dans un communiqué sur la situation socio-politique. « Condamnant avec la plus grande fermeté cet acte de sédition, le Gouvernement a saisi le Procureur de la République près le tribunal de première instance d’Abidjan afin que soient traduits devant les tribunaux, les auteurs et les complices de ces infractions », peut-on lire sur le communiqué signé le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan Kambilé.

Pour rappel, le candidat à sa propre succession, Alassane Ouattara, est sorti vainqueur de cette présidentielle avec 94,27% des voix.

#Politique🇨🇮

✅Mise en place du Conseil national de transition par l’opposition : le gouvernement condamne et saisit le procureur de la République@Presidenceci @primatureci
@AOuattara_PRCI @HamedBakayoko1
#Gouvci #CICGhttps://t.co/sPYLtgmnK8

— Gouvernement de Côte d’Ivoire (@Gouvci) November 3, 2020

www.lefaso.net

Related posts

Leave a Comment