Covid19 : les avantages de l’Afrique face au virus

Six mois après les prédictions alarmistes des scientifiques sur le désastre de la covid19 en Afrique, les réalités sont tout autres comparativement aux autres continents. À ce jour, plus de 1,2 million de cas de Covid-19 ont été en Afrique et près de 25 000 personnes en sont mortes selon l’OMS. D’après l’Africa CDC (Centre de prévention et de contrôle des maladies de l’Union africaine), les raisons pour lesquelles l’Afrique est moins touchée que les autres continents sont en premier lieux les mesures de prévention prises assez tôt, l’âge de sa population et son style de vie majoritairement en extérieur. Cependant les données cliniques sont encore minimes. 

Une chose est claire, tous les continents font face au même SARS-CoV-2. Il n’y a donc pas un virus différent qui circule en Afrique. Les mesures de confinement adoptées très tôt dans la plupart des pays d’Afrique ont contribué à limiter les risques de contamination. La capacité de diffusion du virus a aussi été freiné par la faible “mobilité internationale, la capacité à se déplacer à l’intérieur des pays, les réseaux routiers, le nombre de voiture par habitant” a expliqué Dr Matshidiso Moeti, directrice de l’OMS en Afrique. Puis, il y a l’âge. Les scientifiques ont montré que les personnes âgées étaient plus à risque de contracter la Covid-19. Or en Afrique, “environ 3% de la population a plus de 65 ans” poursuit Dr Matshidiso Moeti.

Le style de vie pourrait également être un facteur explicatif. Le fait qu’en Afrique, les personnes âgées vivent dans la maison familiale et non pas en maisons de retraite, a pu éviter des foyers de contagion. « Le virus se transmet peu en extérieur. Et l’Afrique a une part importante de population rurale qui passe du temps en extérieur. Nous venons aussi de commencer une grande étude sur l’immunité croisée au Zimbabwe pour savoir si l’exposition à six autres coronavirus protège la population au SARS-CoV-2. » explique La Pr Francisca Mutapi, infectiologue à l’université d’Édimbourg.

Pour l’heure, les données préliminaires typiquement africaines sur la pandémie révèlent que 80% des cas de Covid-19 en Afrique sont asymptomatiques, contre 40% à 50% en Europe, selon l’OMS.

Avec RFI 

Jordan MEDA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment