Covid-19 : Les grandes puissances s’agenouillent devant un minuscule virus

Le Covid-19 a une force incroyable. Depuis décembre 2019, il donne du fil à retordre aux différents pays du monde. Des sujets contaminés succombent chaque jour. Ironie du sort, les grandes puissances, économiques et militaires, ne peuvent rien. Même avec leur argent et leurs grosses armes.

« Vanité des vanités, tout est vanité », est écrit dans Ecclésiaste 1 :2. Le monde aujourd’hui est presque à terre face au corona virus. Aucune des nations, riches comme pauvres n’a le sommeil tranquille. Pire encore, les grandes puissances se barricadent. C’est du jamais vu. Après la seconde guerre mondiale, on a pensé que la course aux armes était finie. On a pensé que personne ne fera la force à personne. Mais, que nenni. Des puissances ont émergé. Des guerres se font partout et des gens se remplissent les poches.

Ces pays font et défont le monde. Ils détiennent les économies les plus fortes du monde. Ils ont les plus puissantes armes du monde. Les Etats Unis par exemple sont capable de raser le monde en une seule seconde. La France avec ses drones, peut repérer une petite aiguille enfouie dans le sable du désert du Kalahari. Quand ces pays toussent, le reste du monde tremble. Pire, elles se considèrent comme des nations modèles. Elles imposent leur bon vouloir aux autres pays. Le Burkina Faso a besoin sérieusement de soutien matériel pour lutter contre le terrorisme. Au lieu d’une aide adéquate, certains ont préféré peindre le pays en rouge.

Des puissantes armes qui ne peuvent rien devant un minuscule virus

Aujourd’hui, le covid-19 montre aux puissances du monde qu’elles ne sont rien. Les puissances économiques ont leur argent mais, point de médicament pour acheter. Elles sont assises sur des banques pleines de liasses de billets. Cependant, elles ne peuvent faire qu’une chose : manger l’argent et espérer la guérison. D’autres sont assis sur des armes lourdes.

Ce sont des armes de destruction massives. Ce sont des armes qu’ils utilisent pour envahir d’autres pays. Ce sont des armes qu’ils utilisent pour faire chanter des nations. Aujourd’hui, les armes nucléaires ne peuvent rien. Pourtant, il y a une logique juridique qui dit : qui peut le plus peut le moins. Malheureusement, les armes qui bombardent la grande Syrie ne peuvent rien face au minuscule virus.

Oh ! Que c’est dommage pour ces gens ! Eux qui pensaient que pour vivre heureux, il fallait avoir seulement de l’argent. Eux qui pensaient que pour se faire respecter, il fallait avoir des armes puissantes. Le covid-2019 vient rappeler que le monde n’est rien. On se rend compte que la vie est belle que si l’on a la santé. Le covid-19 nous rappelle qu’il y a toujours plus fort que soi. Le mal est déjà fait. Il reste à espérer que le monde ait compris la leçon. De toute façon, c’est dans la douleur qu’on apprend. Vivement qu’une solution soit vite trouvée. Vanité des vanités, tout est vanité !

Dimitri OUEDROAGO
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment