Covid-19 : les chercheurs affirment que les variants africains risquent d’aggraver la pandémie

L’Afrique continue d’afficher une résilience à la covid-19, comparativement aux autres régions du monde. Des chercheurs envisagent toutefois une aggravation de la situation.

Une étude réalisée par un groupe de 112 organisations africaines et 25 organisations internationales, en coopération avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les centres africains de contrôle et de prévention des maladies, prévoit une hausse des mutations de la covid-19 en Afrique, en raison de l’émergence de nouveaux variants dans la région.

« Si le virus continue à évoluer sur le continent africain, cela deviendra un problème mondial. Il est de notre devoir moral d’essayer de protéger l’Afrique et le monde », a déclaré le virologue Tulio de Oliveira qui a participé à l’élaboration de l’étude, et dirige des institutions de séquençage génétique dans deux universités sud-africaines.

Cette augmentation du nombre des variants de la covid-19 sur le continent est attribuée principalement au faible taux de vaccination sur le continent. En effet, seuls 3,2 % d’une population africaine de 1,2 milliard d’individus ont été entièrement vaccinés. A cela, s’ajoute « la lenteur du déploiement des vaccins dans la plupart des pays africains ». … suite de l’article sur Autre presse

Related posts

Leave a Comment