Covid-19 : la Nouvelle-Zélande prolonge son confinement national

Après la découverte mardi d’un cas de Covid-19 – le premier en six mois – la première ministre, Jacinda Ardern, avait décidé de confiner toute la population dès mercredi.

La Nouvelle-Zélande a prolongé de quatre jours, vendredi 20 août, le confinement de tout le pays pour tenter d’endiguer l’épidémie de Covid-19 due au variant Delta qui s’est propagée d’Auckland à la capitale, Wellington. Ce confinement national de trois jours devait initialement être levé dans la nuit de vendredi à samedi.

Les autorités tentent d’évaluer l’ampleur de l’épidémie après l’apparition cette semaine du premier cas d’origine locale en six mois. La première ministre, Jacinda Ardern, a déclaré que tous les cas répertoriés étaient liés, ce qui est un élément moins inquiétant. « Cela signifie que nous commençons à avoir une idée de l’ensemble » des personnes concernées, a déclaré Mme Ardern, se félicitant qu’« à ce stade, aucun cas inopiné n’a[it] été enregistré ».

Pour la première fois en six mois, la Nouvelle-Zélande a enregistré le 17 août son premier cas de Covid-19 d’origine locale. L’habitant d’Auckland testé positif était porteur d’une souche du variant Delta identifiée en Australie ayant un lien avec une personne, placée en quarantaine, à son arrivée au début d’août de Sydney. « Nous avons retrouvé la pièce du puzzle que nous recherchions », a déclaré Mme Ardern, jeudi, ajoutant que ce traçage allait permettre de « circonscrire le virus, le bloquer et l’éliminer ».

20 % de la population entièrement vaccinée

« Il vaut mieux être prudent et commencer par des [mesures] fortes puis les lever dès que possible plutôt que de commencer doucement et de rester dans cette phase [de confinement] pendant beaucoup, beaucoup plus longtemps », avait déclaré Mme Ardern mardi lors d’une allocution télévisée. « Nous avons vu ce qui peut se passer ailleurs si nous ne parvenons pas à maîtriser la situation. Nous n’avons qu’une seule chance », avait-elle ajouté.

L’archipel a été salué à l’étranger pour sa gestion efficace de l’épidémie de Covid-19, qui, jusqu’à présent, n’a fait que 26 morts pour une population de cinq millions d’habitants.

Aucun confinement national n’a été décrété depuis plus d’un an et la vie quotidienne avait presque repris son cours normal. La campagne de vaccination peine cependant à se déployer, avec jusqu’à présent environ 20 % de la population entièrement vaccinée.

Le Monde avec AFP

Related posts

Leave a Comment