Covid-19 : Bobo-Dioulasso reste la ville la plus touchée

Brice Bicaba a fait le point de la situation de la Covid-19 ce 23 octobre 2020. Du bilan, il ressort une augmentation de la maladie. Le taux de reproduction de l’épidémie qui était de -1 est présentement à 1, ce qui veut dire selon Brice Bicaba, directeur du CORUS que le Burkina est en train d’aller sur une tendance pandémique.

Du point, à la date du 21 octobre 2020, 501échantillons ont été analysés. 12 nouveaux cas confirmés, tous transmissions communautaires (6 à Ouagadougou, 3 à Bobo Dioulasso,1 à Banfora, 1à Fada et 1 à Kombissiri).

33 cas de guérisons ont été enregistrés portant à 1969 le nombre total des personnes guéries.
00 décès, avec à 65 le nombre des décès.
399 patients sont encore sous traitement.
Le Burkina compte 2433 cas confirmés dont 825 femmes et 1608 hommes depuis le 9 mars 2020.

« Au cours de ce mois, nous avons noté une légère augmentation, ce qui corrélait avec la période de l’harmattan nous interpelle que nous soyons vigilants parce que le virus continue de circuler », affirme Brice Bicaba.
9 décès ont été notifiés le dernier mois, ces décès sont survenus sur les personnes âgées porteuses de comorbidité, hypertension et diabète.

les défis du CORUS dans les mois à venir

En septembre, Bobo-Dioulasso a connu un pic de 428 cas notifiés. Ce chiffre est en baisse mais, Brice Bicaba précise que Bobo-Dioulasso reste la ville la plus touchée.
Pour les jours à venir, le CORUS prévoit se pencher sur le renforcement des capacités au point d’entrer dans la perspective de la réouverture des frontières terrestres, élaborer une directive pour une campagne électorale en toute sécurité. « Des directives seront partagées avec l’ensemble des acteurs politiques pour leur donner des orientations pour la conduite à tenir pendant la campagne électorale », indique le directeur du CORUS.
Il est aussi prévu le renforcement de la capacité d’accueil par la construction des centres pour la prise en charge des maladies hautement pathogènes. A cet effet, trois (03) centres seront construits avec la somme rassemblée par le Coronathon qui estimée à plus de 450 millions, pour la prise en charge des maladies hautement contagieuses et 4 centres sur financement de l’Etat.

Face à la recrudescence de la maladie, Brice Bicaba invite au respect des mesures barrières notamment le port du masque.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment